Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

La Shimanami Kaido et l’île d’Ikuchijima

Je suis loin d’être une sportive mais j’ai toujours aimé le vélo. Au Japon, c’est mon moyen de locomotion préféré. J’avais déjà entendu parlé de la piste cyclable de Shimanami Kaido qui traverse la Mer Intérieure d’Onomichi (préf. de Hiroshima) à Imabari, sur l’île de Shikoku, et cela faisait un moment que je voulais essayer.

La Shimanami Kaido, longue de 70km, traverse 6 îles - Mukaishima, Innoshima, Ikuchijima, Omishima, Hakatajima et enfin, Oshima - reliées par 7 ponts. N’ayant pas beaucoup de temps, ni d’endurance d’ailleurs, j’ai choisi de me rendre sur l’île d’Ikuchijima en bateau depuis Onomichi. Il faut compter 3 heures pour faire le tour de l’île. Une fois débarqué, on arrive d’abord sur la rue marchande du village de Setoda. Il faut attendre un peu pour enfourcher les vélos mais on sent tout de suite que tout est aménagé pour les cyclistes : les rues sont suffisamment larges pour pouvoir circuler en poussant son vélo sans bousculer quelqu’un et des parkings à vélos sont disponibles un peu partout.

C'est assez inattendu mais Ikuchijima est connu pour les agrumes, et notamment les citrons. C’est d'ailleurs la production la plus importante du pays. En se promenant, on remarque que de nombreuses boutiques proposent des produits à base de citron, il est donc impératif de goûter à une pâtisserie, une boisson ou même, un ramen au bouillon de citron ! Bref, après vous être ressourcé, direction le temple Kosanji dont la visite est riche en surprises. En effet, le Kosanji est un temple récent (1936) qui a été fondé par un industriel, M. Kosanji qui a fini par devenir lui-même moine bouddhiste par gratitude pour sa défunte mère. Le site possède un musée, un pavillon japonais mais aussi une grotte qui abrite des illustrations des 7 péchés humains avec une énorme statue de Kannon de 15 mètres à sa sortie. Le plus impressionnant est peut-être le jardin conçu en marbre blanc Carrare importé d’Italie.

Après la visite, il est temps de prendre le vélo ! La piste cyclable est très bien balisée, on peut circuler sans craindre les voitures. Une bande bleue est marquée sur le sol pour retrouver facilement son chemin. On peut donc se balader en toute sérénité. Le bord de mer, les plantations de mandariniers et de citronniers, la vue de la Mer Intérieure depuis divers ponts… Tellement à voir que l’on reste émerveillé tout le long du trajet. La Shimanami Kaido permet réellement de découvrir la beauté mais aussi la culture locale. J’ai été totalement séduite par les paysages qui m’ont fait oublier le temps et la fatigue. Moi qui pensais que 3h serait idéal pour une petite découverte, je suis finalement restée sur ma faim mais j’y retournerai sûrement pour parcourir les autres îles.

Pour en savoir plus sur la Shimanami Kaido : https://shimanami-cycle.or.jp/cycling/en.html
Il est possible de louer un vélo puis de le rendre à une autre borne ou en magasin de location.

 

Article rédigé par Ikuko de l'équipe du JNTO
 

Recherche

Catégories

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages