Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Visite du quartier d'Ikebukuro à Tokyo – un concentré de culture pop et d'art [PR]

 [2019.10]

 

Ikebukuro, c'est une gigantesque gare terminus à 17 minutes en train de celle de Tokyo, et 11 minutes de celle de Shibuya. C'est aussi un quartier bien desservi, proposant une foule de grands magasins, de grandes surfaces d'électronique et d'hôtels. Voilà pourquoi il devient récemment une étape obligée pour de nombreux touristes étrangers.

Mais ce n'est pas son seul visage. Aujourd'hui, Ikebukuro accueille les anime, mangas et autres arts plastiques ou scéniques pour se métamorphoser en centre de la culture créative japonaise. En route pour une balade dans le quartier en compagnie du mannequin BiBi et de Karl, tous deux habitants du Japon. 

 

Pour commencer, balade à travers la culture pop du côté Est de la gare : harevutai et le parc Naka-Ikebukuro

Ikebukuro s’articule à peu près entre deux zones, l'Est et l'Ouest, de part et d’autre de la gare JR.

Les magasins spécialisés en culture pop se concentrent surtout côté Est. Là-bas se trouvent l'Animate Ikebukuro Honten, une grande surface consacrée au monde des anime, et autour d’elle, une foule de boutiques proposant figurines, accessoires ou dojinshi (fanzines japonais).

C'est aussi côté Est que harevutai, une salle de spectacles aux accents futuristes, ouvrira ses portes le 1er novembre.

harevutai, qui sera accessible au public dès novembre 2019, est située à l’intérieur de Hareza Ikebukuro, un complexe commercial qui ouvrira officiellement à l’été 2020.

 

À l’intérieur de Hareza Ikebukuro : l’entrée de Tokyo Tatemono Brillia HALL

 

Les points forts de harevutai : ses concerts et spectacles dernier cri en « 2,5 dimensions », qui verront les acteurs interagir avec les images en relief du grand écran translucide et des moniteurs LED 4K équipant la scène.

 

Film en relief à harevutai (images spécialement prises pour notre reportage, la scène est normalement interdite au public)

 

harevutai organisera aussi des spectacles de YouTubers ou de Vtubers, des défilés de mode avec des cosplayers...

Entièrement équipée pour diffuser en live streaming ces spectacles dans le monde entier, la salle pourrait bien devenir un nouveau berceau de la culture pop.

 

 

 

 

 

Karl: « Une visite à harevutai nous rappelle bien que ce pays est technologique. On ne peut vivre ça qu'au Japon. »

 

 

Et juste devant harevutai, le parc Naka-Ikebukuro, qui vient d’être redéveloppé à l’automne 2019. Non seulement un lieu de détente pour les fans de culture pop venus à harevutai, il verra aussi l’ouverture d’un anime café, l’organisation d’événements consacrés au cosplay et d'autres manifestations.

 

Détente dans un drôle de minibus et au parc : l’IKEBUS et le parc Minami-Ikebukuro

Envie de faire le tour d’Ikebukuro à votre rythme ? Prenez l'IKEBUS !

Un petit bus électrique tout rouge qui dessert les principaux lieux d’Ikebukuro : Hareza Ikebukuro, le parc Minami-Ikebukuro, Sunshine City, le parc Ikebukuro-Nishiguchi, etc.

 

 

Bibi: « Le nom IKEBUS forme comme des cils autour des phares… Trop mignon ! Et quand ses dix roues pivotent, cela me rappele le Chat-bus dans le film d'animation Mon voisin totoro de Hayao Miyazaki. »

 

 

Comme sortie d’un conte de fée, la carrosserie est signée par le designer Eiji Mitooka. Chaque véhicule a droit à sa propre décoration intérieure, avec des textiles différents sur tous les sièges. L’excitation monte chez nos deux passagers…

 

 

À bord d’un bus roulant à 19 km/h maximum, Ikebukuro n’apparait plus le même. Les scènes de la ville glissent doucement devant les fenêtres, le temps semble ralentir, on se détend…

Nous voilà au parc Minami-Ikebukuro. Depuis son aménagement en 2016, cette oasis urbaine tapissée de gazon fait le bonheur des habitants du quartier comme des touristes étrangers. BiBi et Karl se prélassent maintenant sur la pelouse en admirant le ciel.

 

 

BiBi : « Au Japon, les parcs sont moins grands qu’en Europe, mais leur propreté invite à la détente. On n’est même pas loin de la gare, c’est le coin idéal pour pique-niquer. »

 

 

Installé dans le parc, RACINES FARM TO PARK est un café géré par le bistro RACINES d’Ikebukuro, connu pour ses longues files d'amateurs. Pour BiBi et Karl, ce sera un café glacé et une limonade à emporter.

Ikebukuro offre des instants stimulants dans cette métropole traversée par l’énergie des passants, mais aussi des moments de détente. Ce va-et-vient fait certainement partie des attraits du quartier.

 

Un tunnel d'art, et à son bout, un bar : WEROAD et HANABAR

Pour terminer, direction le côté Ouest de la gare d’Ikebukuro. Pour aller et venir entre les deux côtés, empruntez le passage dans la gare, ou mieux encore, découvrez WEROAD, le souterrain aux mille couleurs.

Construit en 1925, ce passage presque centenaire a bénéficié d’une rénovation complète par l’artiste Shiho Ueda en 2019. Du plafond jusqu'aux murs, ses 77 m de long ont été entièrement recouverts de couleurs légères.

 

WEROAD

 

Shio Ueda confie que les habitants du voisinage lui ont relaté divers souvenirs et épisodes associés au tunnel, et qu'elle a trouvé là l'inspiration pour y appliquer ses couleurs.

 

BiBi : « En Europe, les souterrains sont maculés de graffitis, sales et peu sûrs. Mais ici, une fille seule peut marcher sans crainte. Le lien entre les jolies couleurs, les souvenirs de la population locale et l’histoire me paraît aussi unique. »

Karl : « Moi, dans ce boyau de couleurs, je me sens tout à fait comme dans le ventre de ma mère. Comme si un corps joliment coloré venait m’envelopper. »

 

WEROAD

 

Émergeons de WEROAD, et nous voilà du côté Ouest de la gare. Encore quelques pas le long du parc Ikebukuro-Nishiguchi, en cours de rénovation complète, et voici HANABAR, notre dernière destination d’aujourd’hui. 

 

 

D'agréables parfums flottent dans ce bar cosy, dont la décoration est signée par Nana, artiste en fleurs séchées et épouse du propriétaire, Daiki Yui. Voilà un lieu où l'on se sent vraiment bien. 

Des étudiants habitant à côté jusqu'aux japonais venant d'autres régions du Japon ou même des étrangers, nombreux sont les visiteurs. Cherchez #hanabar sur Instagram et voyez les milliers de posts !

Les pétales de fleurs parsèment même les plats et les boissons. Devant tant d'éphémère beauté, impossible de lâcher son appareil photo...

 

 

BiBi : « Cela sent si bon ici, et l’on s’y sent si bien ! On se croirait chez soi. Et les doux cocktails parsemés de fleurs descendent tout seuls... Quel moment d'exception ! »

 

 

Karl : « C'est décoré à l'européenne, mais l'ambiance douillette est bien japonaise. Et puis un bar non-fumeurs au Japon, c’est rare. Quelle joie de goûter tels quels le parfum des fleurs et la saveur des cocktails ! »

 

Ikebukuro offre l'effervescence d'une foule de gens et de lieux créatifs, mais aussi la sérénité de ses bus écologiques et espaces verts. BiBi et Karl ont découvert un monde unique, où l'exaltation n'est jamais loin de la relaxation.

 


harevutai

1-19-1 Higashi-Ikebukuro, Toshima-ku, Tokyo

Accès : environ 4 min à pied depuis la gare d'Ikebukuro, toutes lignes

https://harevutai.com/

 

IKEBUS

Heures de service : 10h00-20h00

Tarifs
Billet : 200 yens à partir de 13 ans, 100 yens de 6 à 12 ans 
Forfait 3 h : 300 yens à partir de 13 ans, 100 yens de 6 à 12 ans 
Forfait 1 jour : 500 yens à partir de 13 ans, 250 yens de 6 à 12 ans
Forfait 2 jours : 800 yens à partir de 13 ans, 400 yens de 6 à 12 ans
Gratuit jusqu’à 5 ans pour les enfants non scolarisés 

 

Parc Minami-Ikebukuro / Racines FARM to PARK

Adresse : 2-22-1 Minami-Ikebukuro, Toshima-ku, Tokyo 

Accès : environ 5 min à pied depuis la gare d'Ikebukuro, toutes lignes

https://racines-park.com/

 

WEROAD

Adresse : près de la sortie Nord, gare d'Ikebukuro

Accès : environ 2 min à pied depuis la gare d'Ikebukuro, toutes lignes

 

HANABAR

Adresse : 3-30-6 Nishi-Ikebukuro, Toshima-ku, Tokyo 

Accès : environ 6 min à pied depuis la gare d'Ikebukuro, toutes lignes

https://www.hanabar.tokyo/