Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

asuka-dera temple asuka-dera temple

Le Japon historique : Asuka

Découvrez des ruines et des reliques datant de l'aube d'une nation

Lorsque vous visitez Asuka , les anciens tertres funéraires, les sites archéologiques, les plus anciens temples du Japon et les monuments datant de plus de 1300 ans vous donnent le sentiment de marcher sur les traces des chefs - dont beaucoup étaient des femmes - qui ont contribué à façonner la nation moderne du Japon. Et bien qu'Asuka soit un livre d'histoire vivant, c'est aussi une tranche pittoresque du Japon rural, idéale pour une journée de cyclisme et de tourisme.

Ne manquez pas * Les curieux monolithes disséminés dans Asuka et ses environs \*La visite des tumulus, des anciens sites des palais et des reliques du Japon ancien en vélo * Le sanctuaire Kasahara-jingu et l'ancienne ville marchande d'Imaicho - les autres attractions de la région

Comment s'y rendre

Asuka est facilement accessible depuis Osaka et Nara City en train. Selon l'endroit que vous souhaitez visiter, les stations Okadera ou Kashiharajingu-mae peuvent être plus pratiques.

Pour la station Asuka, prenez la ligne Kintetsu depuis la gare de Kintetsu-Nara (environ une heure). À partir d'Osaka, prenez la ligne Midosuji de la gare de Namba à la gare de Tennoji, puis le Kintetsu Limited Express depuis la gare d'Osaka-Abenobashi (environ une heure).

Faits en bref * Le Japon est devenu un état unifié à l'époque d'Asuka (592-710) * Le bouddhisme est né au Japon à Asuka * Les femmes ont joué un rôle essentiel dans la construction du Japon * Vous pouvez vous promener dans les environs d'Asuka en vélo ou avec l'Akakame Loop Bus

Asuka à vélo

Avec ses routes étroites et ses champs ouverts, la location d'un vélo est un moyen agréable de faire du tourisme à Asuka. C'est aussi le meilleur moyen de couvrir le plus de distance car les sites sont assez dispersés. Asuka Rental Cycle dispose de plusieurs agences dans la région et vous pouvez rendre des vélos à n'importe quel endroit.

En parcourant les rizières et les sites d'anciens palais, vous découvrirez des temples, des tumulus et des mégalithes impressionnants semblables à ceux dispersés à travers l'Europe. Certains, comme le tumulus Ishibutai, sont des tombeaux, d'autres, comme la Pierre du singe du château de Takatori, demeurent mystérieux et auraient été commandés par l'impératrice Saimei (594–661).

Temples et trésors

Des temples de la région, le temple d'Okadera et le Temple d'Asukadera sont les plus impressionnants. Fondé en 663, Okadera est un ancien temple avec de magnifiques jardins, une pagode à trois étages et un Bouddha en argile de cinq mètres de haut. Asukadera est encore plus ancien ; c'est l'un des plus anciens temples du Japon, fondé en 588 peu après l'introduction du bouddhisme en Chine et en Corée. Construit sous la direction d'artisans de l'ancien royaume de Baekje en Corée, le hall principal et plusieurs de ses statues montrent une forte influence coréenne. Parmi les statues, le plus vieux grand Bouddha du Japon mesure près de trois mètres de haut et date de 609.

Ruines et reliques

Entre 592 et 710, la région d'Asuka abritait de nombreux empereurs et impératrices et leurs palais. Bien qu'aucun des palais ne subsiste aujourd'hui, les terrains où ils se trouvaient autrefois sont protégés. Sur le site du palais Fujiwara, plusieurs colonnes rouges marquent les fondations d'origine, vous donnant une idée de l'échelle de la résidence impériale.

Entre Asukadera et Okadera, le site du palais d'Itabuki est un site archéologique actif avec des fouilles en cours. À ce jour, une place pavée et un grand puits ont été découverts. Les visiteurs sont libres d'explorer les ruines découvertes.

Toujours dans la région, les ruines Sakafune-ishi méritent une visite pour leurs ouvrages de maçonnerie particuliers. Ceux-ci comprennent une dalle de granit géante marquée de bosses et de sillons circulaires et un objet en forme de tortue qui était probablement utilisé pour retenir et libérer de l'eau. On pense que l'impératrice Saimei a pratiqué des rites de fertilité et d'autres cérémonies ici.

Les femmes de la période Asuka

Les documents historiques et les œuvres d'art trouvés dans les tumulus suggèrent que la période Asuka était dominée par des femmes fortes et déterminées. Depuis l'impératrice Suiko (554–628) qui a reconnu officiellement le bouddhisme et l'impératrice Saimei, qui a consacré son énergie à des projets de travaux publics jusqu'à l'impératrice Jito (645–702) qui a supervisé la construction du palais de Fujiwara, une visite à Asuka vous en apprendra davantage sur la participation de ces personnages clés de la formation du Japon en tant que nation.lors.

Plus loin

Après avoir visité Asuka, renseignez-vous sur le Sanctuaire Kashihara-jingu ou la ville marchande pittoresque de Imaicho , tous deux à proximité. Pour explorer plus loin, prenez un train à la ville de Nara pour voir les cerfs et les attractions principales comme le grand Bouddha du Temple Todaiji . Ou dirigez-vous vers les lumières de la ville d'Osaka, à seulement une heure de route.

Mots-clés

  • Home