Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Temple Jikkoin 実光院

Jikko-in Temple
Jikko-in Temple

Une magnifique oasis arborée où les cerisiers fleurissent à l'automne

Niché dans le village rural d'Ohara, dans les montagnes au nord-est de Kyoto, le temple Jikkoin est connu pour ses jardins, qui sont particulièrement beaux en automne.

Anecdotes

Dans cette région pousse un type très rare de cerisier qui fleurit à l'automne

Les salles de tatami renferment toute une gamme d'instruments pour le chant

Le prix d'entrée comprend des sucreries et une tasse de matcha sucré

Comment s'y rendre

Vous pouvez vous rendre à Jikkoin en prenant le bus, puis en poursuivant à pied.

Pour vous rendre à Ohara depuis la gare de Kyoto , prenez le bus 17 jusqu'à Ohara. Le bus s'arrête à la gare de Demachiyanagi, vous pouvez donc emprunter la Keihan Line jusqu'à Demachiyanagi et, de là, prendre le bus. Le trajet en bus jusqu'à Ohara dure 40 minutes.

Une fois arrivé, vous mettrez 10 minutes à pied pour vous rendre de l'arrêt de bus jusqu'à la rue principale du village où se trouve Jikkoin.

Chants bouddhistes

Jikkoin a d'abord été créé comme un quartier pour les moines, en affiliation avec le temple Shorinin voisin.

Shorinin a été redynamisé par le moine bouddhiste Jakugen en 1013. Ce dernier est connu pour avoir apporté au Japon le shomyo, ou chant bouddhiste Tendai, originaire de Chine. Jikkoin est donc indissociablement lié à ce style de musique.

Savourez une tasse de matcha dans la salle des invités

En 1919, Jikkoin a été relocalisé à son emplacement actuel. Reconstruit en 1921, le Kyakuden, ou salle des invités, expose des peintures de la période d'Edo (1603-1867) provenant de la célèbre école Kano. La salle de tatami renferme des cloches et d'autres instruments utilisés pour le chant.

Vous pouvez vous asseoir dans la salle des invités et déguster une sucrerie japonaise avec une tasse de matcha, dont le coût est inclus dans le prix du billet.

Le cœur n'a pas de mystères

Le jardin Keishin a été créé à la fin des années 1920. Son attraction phare est l'étang de carpes koï et sa fontaine, qui est alimentée par la rivière Ritsu voisine et prend la forme du caractère chinois signifiant « cœur ».

Chaque élément naturel dans la zone de l'étang a une signification différente. Les rochers près de la cascade symbolisent la montagne sacrée de Horai en Chine, tandis que le pin qui surplombe l'eau représente une grue. Une petite île au milieu de l'étang incarne une tortue. Dans la mythologie japonaise, la grue et la tortue sont toutes deux synonymes de bonheur et de longévité.

Sakura à l'automne

Sous le temple se trouve un jardin où il fait bon flâner, construit d'après le jardin Keishin. Il abrite également un étang, des rochers et un salon de thé. Des lanternes et de petites pagodes en pierre insufflent une touche artistique à ce lieu paisible.

Ce jardin abrite une espèce rare de cerisier qui fleurit en automne et atteint sa floraison la plus dense en novembre. C'est peut-être le seul endroit du Japon où l'on peut voir en même temps les célèbres cerisiers en fleurs et des feuilles d'automne.

Près de Temple Jikkoin

Jikko-in Temple Histoire
Temple Jikkoin Kyoto-shi, Kyoto-fu
Sanzen-in Temple Histoire
Temple Sanzenin Kyoto-shi, Kyoto-fu
kurama area Histoire
Temple De Jakkoin Kyoto-shi, Kyoto-fu
Enryaku-ji Temple Histoire
Temple Enryakuji Otsu-shi, Shiga-ken
shiga-in-teien garden Nature
Mont Hiei Kyoto-shi, Kyoto-fu
Sanno Matsuri Festivals Et Événements
Festival Sanno Au Sanctuaire De Hiyoshi Taisha Otsu-shi, Shiga-ken