Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Tottori Sand Dunes

Chugoku Tottori Un onsen réparateur, des dunes de sable massives et une côte spectaculaire

Préfecture la moins peuplée du Japon, Tottori est une destination nature riche et insolite qui a peu changé au fil des siècles

Située sur la côte de la mer du Japon, Tottori est une préfecture merveilleusement préservée où l'artisanat et les coutumes traditionnels continuent d'être pratiqués sous leur forme originale. Les monts Daisen et Mitoku sont des centres sacrés d'entraînement ascétique depuis des siècles et offrent encore aujourd'hui des randonnées passionnantes. Tottori bénéficie également d'une côte très accidentée bordée d'une vaste étendue de dunes de sable, une rareté au Japon. La préfecture est parsemée de sources thermales pittoresques, dont certaines sont particulièrement réputées pour leurs vertus réparatrices.

Comment s'y rendre

Des trains rapides et des bus longue distance relient Tottori à de nombreuses grandes villes de l'ouest du Japon, comme Kyoto, Osaka, Himeji et Okayama. Vous pouvez également prendre l'avion pour l'un des deux aéroports locaux. Une fois sur place, une voiture de location est le moyen de transport le plus simple.

Les deux principales plateformes de correspondance de Tottori sont Yonago et Tottori. Depuis Tokyo, Osaka et d'autres gares sur les lignes du shinkansen de JR Tokaido et JR Sanyo, changez à Himeji pour prendre le Super Haluto Limited Express vers Tottori (environ 90 minutes). Pour la ville de Yonago, prenez le service JR depuis la gare d’Okayama (deux heures). Des bus longue distance relient Tottori et Yonago à Osaka et Hiroshima en trois à quatre heures. Les aéroports de Yonago Kitaro et Tottori Sakyu Conan accueillent plusieurs vols ANA par jour à destination et en provenance de Haneda à Tokyo.

Afficher plus de détails

À ne pas manquer

  • Randonnées inégalables et activités de plein air au mont sacré Daisen
  • Le littoral accidenté, les eaux claires et les criques cachées d’Uradome
  • Détente dans les sources chaudes des anciennes stations onsen de Misasa et Kaike
  • Un pèlerinage passionnant sur l’un des sentiers de temple les plus éprouvants du Japon au mont Mitoku

Spécialités locales

  • Tofu chikuwa

    Le tofu est mélangé à de la chair de poisson blanc haché selon un ratio de 7/3. Puis, il est cuit à la vapeur sous la forme d'un tube ressemblant à un rigatoni géant. Le tofu chikuwa se déguste avec de la sauce soja au gingembre tout en savourant une boisson.

    food-craft
  • La poire du XXe siècle

    Elle a l'odeur de la poire, mais la « poire du XXe siècle » de Tottori est ronde et a la peau croquante d'une pomme. Sa chair est douce, ferme et incroyablement juteuse.

    food-craft
  • Crabe des neiges de Matsuba

    La chair tendre du crabe des neiges de Matsuba est délicieuse grillée, bouillie et même crue. Ses entrailles richement aromatisées s'accordent très bien avec du saké. Le quatrième jour de novembre est la fête du crabe et marque le début de la saison.

    food-craft
  • Les textiles de Yumihama

    Tout comme le denim, le gasuri de Yumihama est un textile teint à l'indigo utilisé à l'origine pour la confection de vêtements de travail. Tissé à partir de coton hakushu cultivé localement, les motifs blancs qui ornent ce tissu ikat sont destinés à apporter prospérité et longévité aux agriculteurs.

    food-craft
  • Papier fait main d'Inshu

    D'après la légende, un pinceau utilisé sur le inshu washi, le fin papier japonais ultra-lisse fait main, ne s'usera jamais. Cet artisanat remonterait au VIIIe siècle. Il s'agit d'un papier caractéristique fait à la main, populaire auprès des calligraphes et des fans de washi.

    food-craft

Points forts saisonniers

  • Printemps

    • Des festivals élaborés et un tir à la corde titanesque signifient que le printemps est revenu à Tottori. Les cerisiers fleurissent un peu plus tard que dans les régions du Pacifique, soit de la fin mars à fin avril.

    koyama pond
  • Été

    La côte d'Uradome et le vaste géoparc de San-in Kaigan attirent les kayakistes et les personnes qui souhaitent échapper à la chaleur estivale. L'air frais des montagnes et les fleurs alpines attendent les randonneurs au sommet du mont Daisen.

    mt. daisen
  • Automne

    Le magnifique feuillage d'automne colore les pentes et les vallées du mont Daisen et du mont Mitoku à partir de la fin octobre. Marchez sur le feu lors d'un festival au temple Sanbutsu-ji.

    mt. mitoku
  • Hiver

    Le mont Daisen devient un terrain de jeu enneigé. Les illuminations des dunes de sable de Tottori éclairent le ciel et les collines sablonneuses.

    Lake Koyamaike

Photos des visiteurs

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Explorer les préfectures voisines