HOME Back

Use the

Planning a Trip to Japan?

Share your travel photos with us by hashtagging your images with #visitjapanjp

Kurama Area Kurama Area

KYOTO Kurama Le berceau du reiki — surveillé par les protecteurs du monde naturel

Le berceau du reiki — surveillé par les protecteurs du monde naturel

 

Le mont Kurama est de loin l'une des meilleures excursions d'une journée en dehors du centre de Kyoto. Des temples aux origines mystérieuses, une histoire mystique, des forêts de cèdres luxuriantes et une randonnée facile sont à portée de main.

À ne pas manquer

  • La montagne qui abrite le temple Kuramadera
  • Gravir la montagne en empruntant le sentier Kurama-Kibune

Comment s'y rendre

La région de Kurama est accessible en train et en bus depuis la gare de Kyoto.

Empruntez la ligne Karasuma du métro de Kyoto jusqu'à Kokusai Kaikan. Depuis l'arrêt de bus Kokusai Kaikan-mae, prenez le bus 52 en direction de Kurama Onsen. Descendez à Kurama.

Une terre mystique

Le mont Kurama est connu pour être le berceau du reiki, un art de guérison holistique qui a vu le jour au début des années 1900 et qui est encore largement pratiqué de nos jours. Le mont Kurama a une histoire imprégnée de croyances mystiques.

Protégé par les tengu

Selon la croyance, les tengu, créatures mythiques du folklore japonais, hantent toujours la région. Jadis considérés comme maléfiques, ils sont maintenant perçus comme des protecteurs du monde naturel. Considérés à la fois kami et yokai (esprit divin et fantôme), les tengu sont représentés avec des caractéristiques à la fois humaines et aviaires.

À l'extérieur de la gare de Kurama, vous serez accueilli par une énorme statue de Sojobo, roi des tengu, qui seraient originaires de Kurama.  

 

 

Histoire ésotérique du temple Kuramadera

Kuramadera, le principal temple de la région, s'étend sur un des flancs du mont Kurama.

Le temple a été fondé au VIIIe siècle, mais ses origines demeurent mystérieuses. Un moine se serait rendu à Kurama après avoir découvert dans un rêve l'existence des pouvoirs mystiques du lieu. Il y construisit Kuramadera pour maîtriser le pouvoir spirituel unique de la région. Bien que contrôlé par diverses écoles bouddhistes à travers les âges, le temple est aujourd'hui dédié aux croyances ésotériques et au culte de la montagne.

Randonnée ou téléphérique pour une vue grandiose

Moyennant 200 yens, vous pouvez prendre un court téléphérique à flanc de montagne pour atteindre l'édifice principal. Si vous souhaitez contempler l'ensemble de manière plus intime, vous pouvez emprunter un sentier dans la montagne.

Au sommet, les bâtiments se dressent dans une vaste cour face aux montagnes. La vue sur les montagnes et les vallées environnantes est incroyable.

La randonnée de Kurama-Kibune

Après la salle principale, un sentier continue vers Kibune, situé de l'autre côté de la montagne. La randonnée est agréable et mène à quelques temples plus petits qui font partie de Kuramadera .

Des racines exposées

À mi-chemin, vous rencontrerez un bosquet particulier. Les racines des arbres sont incapables de pénétrer le sol dur et ont tissé un motif fascinant.

Un parcours gratifiant

Si vous incluez la promenade depuis le temple, la randonnée vers Kibune est de 3,9 km et dure environ deux à trois heures. Le parcours n'est pas trop difficile et comprend des marches et rampes en bois dans les sections les plus difficiles, à la fois en montée et en descente. Venez en août, quand il ne fait pas aussi chaud qu'en ville, ou en automne, lorsque les arbres sont les plus beaux.

 

 

Le sanctuaire de Kifune-jinja et Kibune

Une fois à Kibune, nous vous recommandons de poursuivre votre pèlerinage dans les montagnes et de visiter Kifune-jinja . Il est difficile de manquer l'entrée de Kifune-jinja, un long escalier en pierre bordé de lanternes rouges. Le site est absolument magnifique en toute saison.

Le sanctuaire est dédié au dieu de l'eau et on y trouve des omikuji (prédictions) spéciaux qui peuvent être immergés dans l'eau. Au premier abord, les papiers semblent vierges, mais une fois placés sur l'eau de la fontaine du sanctuaire, une prédiction y apparaît comme par magie.

Diner dans un kawadoko

Kibune est un endroit fantastique qui mérite le détour. Les Kyotoïtes viennent à Kibune pour échapper à la chaleur de la ville. Le lieu est connu pour ses kawadoko, des terrasses en bois surplombant la rivière Kibune qui offrent une forme naturelle de climatisation. En été, vous pouvez déguster un repas traditionnel japonais sur un kawadoko, une expérience vraiment unique.

 

 

La région de Kurama offre de nombreux autres lieux et événements fascinants. Des excursions d'une journée sont possibles depuis le centre de Kyoto, mais un séjour d'une nuit peut être une bonne option pour les randonneurs.



* Les informations sur cette page sont susceptibles d’être modifiées en raison de la pandémie de COVID-19.

Recommandé pour vous

ohara & around
Ohara
sagano & arashi-yama area
Sagano et Arashiyama

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages