Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Kumano Nachi-taisha Shrine Kumano Nachi-taisha Shrine

Kansai Wakayama Purifiez votre âme et votre corps dans le cœur spirituel du Japon

Wakayama attire les visiteurs vers les facettes naturelles et spirituelles du Japon grâce à l'ancien complexe de temples de Koyasan, la route de pèlerinage de Kumano Kodo, et un littoral pittoresque

Hors des sentiers battus, Wakayama propose de s'évader de la jungle urbaine. Le cœur spirituel du Japon attire autant les pèlerins en quête d'illumination que les adorateurs de soleil et de plage. Des chemins de pèlerinage de Kumano Kodo, classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, et du complexe de temples de montagne de Koyasan au sable blanc étincelant de la plage de Shirara, Wakayama est bénie par une nature généreuse. Facilement accessible depuis Osaka, la ville de Wakayama abrite un imposant château et propose une délicieuse version locale de ramen à sa façon.

Comment s'y rendre

Wakayama est accessible en train express depuis Kyoto, Osaka et Nagoya. Il existe des services de trains et de bus réguliers depuis Osaka et Nagoya, ainsi que des liaisons faciles pour rejoindre l'aéroport international du Kansai. Depuis Tokyo, vous pouvez rejoindre la région via Nagoya en train ou prendre l'avion jusqu'à l'aéroport Nanki-Shirahama de Wakayama en un peu plus d'une heure.

La plupart des visiteurs accèdent à la préfecture de Wakayama par la ville de Wakayama via le JR Kuroshio Limited Express depuis la gare de Shin-Osaka, un arrêt important des trains à grande vitesse. Pour visiter la côte sud-est de Wakayama en provenance de Mie ou de Nagoya, prenez le JR Nanki Express. Le trajet depuis Nagoya dure trois heures et demie et n'est pas entièrement couvert par le Japan Rail Pass. Si vous n'avez pas de pass ferroviaire, les bus express sont une alternative moins coûteuse que l'avion et le train. Ils partent de Tokyo, de Kyoto et d'autres grandes villes. Au départ de Tokyo, prévoyez un voyage de 12 heures.

Afficher plus de détails

À ne pas manquer

  • L'atmosphère calme et spirituelle du complexe de temples ancien de Koyasan
  • Le château de Wakayama, perché au sommet d'une montagne
  • Monuments rocheux naturels et dentelés vus depuis des plages pittoresques
  • Suivez l'ancien chemin de pèlerinage de Kumano Kodo à travers des forêts denses et brumeuses

Spécialités locales

  • Umeboshi de Wakayama

    Nulle part ailleurs qu'à Wakayama vous ne trouverez autant de prunes. Les prunes marinées produites ici ont un goût particulier, à la fois salé, doux et aigre : ce sont les umeboshi. On les mange souvent accompagnées de riz blanc, et on en trouve même dans des hamburgers. Les umeboshi provenant des prunes nanko-ume sont très prisées.

    food-craft
  • Laque de Kishu

    Fabriqué à Kuroe, le shikki de Kishu est une laque reconnue pour sa simplicité, sa durabilité et sa fonctionnalité. La très populaire laque negoro-nuri consiste en un enduit vermillon qui laisse transparaître la sous-couche noire. S'adaptant aux temps modernes, cette laque inclut aujourd'hui des versions en plastique.

    Kishu Lacquerware
  • Les coffres en paulownia de Kishu

    Le bois de paulownia donne au tansu de Kishu sa teinte chaude unique. Chaque commode est fabriquée avec une précision sans faille et des détails précis. Les caractéristiques distinctives comprennent la menuiserie à rainure et languette, les clous en bois et le matériel personnalisé.

    Kishu Paulonia Chests
  • Koyadofu

    Souvent appelé koyadofu ou koridofu, cet aliment de base de la cuisine shojin-ryori est en fait du tofu préparé selon une méthode traditionnelle qui remonte à plusieurs siècles. Tout d'abord congelé pour éliminer l'eau en trop puis séché, il est souvent mijoté en bouillon et servi individuellement, décoré d'une rondelle de carotte ou d'un autre légume. Ce tofu diffère du tofu ordinaire car il absorbe la saveur de tout ce avec quoi il est cuit. Essayez-le à Koyasan dans la préfecture de Wakayama ou partout ailleurs où la cuisine bouddhiste shojin-ryori est au menu.

    food-craft
  • Le maguro de Wakayama

    À Wakayama, on capture plus de maguro ou de thon rouge que partout ailleurs au Japon. Depuis des bols de riz de sashimi de thon indécents aux hamburgers de thon frits, les alternatives de dégustation de thon sont infinies à Wakayama. Il existe même un festival du thon à la fin du mois de janvier.

    food-craft
  • Le mikan de Wakayama

    Les paysans de Wakayama cultivent le mikan depuis les années 1600. Ces agrumes ressemblant à des mandarines ont une couleur orange vif et sont très sucrés. De nombreux magasins de souvenirs locaux proposent du jus de mikan pressé frais, et même des liqueurs faites avec du mikan de Wakayama.

    food-craft
  • Ramen de Wakayama

    Les ramens de Wakayama se reconnaissent à leur épais bouillon de porc et de sauce soja, que l'on appelle aussi tonkotsu-joyu. Si vous souhaitez en commander comme un habitant du coin, demandez un « chuka soba ».

    food-craft

Points forts saisonniers

  • Printemps

    Des températures douces et de faibles précipitations offrent des conditions idéales pour les treks sur le chemin de pèlerinage de Kumano Kodo. Rendez-vous au temple Kimii-dera pour observer les fleurs de cerisier les plus précoces de Wakayama et de la région du Kansai. La pleine floraison a lieu début avril.

    oyunohara
  • Été

    Les amateurs de plage affluent vers le littoral pittoresque et spectaculaire pour profiter du soleil lorsque la saison des plages bat son plein en juillet. Pendant le mois de juillet et la première quinzaine d’août, le ciel nocturne de Wakayama pétille de feux d’artifice.

    okunoin
  • Automne

    Les feuilles d'érable rouges flamboyantes transforment les jardins du majestueux château de Wakayama à la mi-novembre. La ville de Shingu célèbre sa fête locale au début du mois d'octobre, au cours de laquelle les esprits divins sont transportés le long du fleuve Kumano.

    kongobu-ji temple
  • Hiver

    Réchauffez-vous dans les stations thermales historiques en montagne et le long de la côte. Savourez les mandarines mikan sucrées et juteuses de Wakayama pendant la saison entre octobre et décembre.

    kongosanmai-in temple

Photos des visiteurs

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Explorer les préfectures voisines

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages