Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Dakigaeri Gorge-AUT Dakigaeri Gorge-AUT

AKITA Kakunodate et ses alentours Découvrez le passé féodal du Japon, l'artisanat classique et de magnifiques gorges dans les montagnes

Découvrez le passé féodal du Japon, l'artisanat classique et de magnifiques gorges dans les montagnes

Ressemblant beaucoup à ce qu'elle était en 1620 quand la ville a été fondée, Kakunodate , dans la préfecture d'Akita , possède une architecture authentique de l'époque d'Edo dans deux quartiers distincts. L'impressionnant quartier des samouraïs et celui des commerçants vous donneront un aperçu de la vie dans le passé féodal du Japon.

Juste à l'extérieur de la ville, les gorges de Dakigaeri , serpentant dans la montagne, sont idéales pour une promenade dans la nature le long de la rivière Tamagawa à travers des forêts de cèdres et sur des ponts suspendus.

Kakunodate est connue pour ses cerisiers pleureurs, qui sont un peu plus exubérants que les cerisiers classiques que la plupart des gens voient s'épanouir au printemps.

À ne pas manquer

  • Les cerisiers pleureurs qui fleurissent en mai
  • Les magnifiques maisons de samouraïs, presque indifférentes à l'œuvre du temps
  • L'élégant artisanat en écorce de cerisier dans le quartier des commerçants
  • La vue imprenable depuis le site de l'ancien château

Comment s'y rendre

De Tokyo, le trajet dure 3 h avec le JR Akita Shinkansen qui s'arrête à la gare de Kakunodate. En avion, comptez 1 h de vol de l'aéroport Haneda à Tokyo jusqu'à l'aéroport d'Akita. Les compagnies de bus Ugo Kotsu et Enoden assurent un bus de nuit quotidien desservant Yokohama et Tokyo jusqu'au lac Tazawa , avec un arrêt à Kakunodate.

Les cerisiers en fleurs de Kyoto à Akita

Plus d'un million de personnes se déplacent pour voir les milliers de cerisiers en fleurs de Kakunodate , ce qui en fait l'un des lieux de hanami, ou observation des cerisiers en fleurs, les plus célèbres du pays. Les arbres qui bordent les rues et les berges de la rivière sont à l'apogée de leur floraison fin avril ou début mai.

Les cerisiers pleureurs du quartier des samouraïs ont été plantés au XVIIe siècle et ramenés de Kyoto par des familles de samouraïs locales. Avec leur beauté mélancolique, ces cerisiers en fleurs accordaient aux familles un statut encore plus important auprès des habitants. Promenez-vous sous les arbres en fleurs dans les rues du quartier des samouraïs pour vivre pleinement la floraison des cerisiers.

Les cerisiers Somei Yoshino, la variété la plus répandue au Japon, avec leurs fleurs de couleur rose clair, ont également été plantés le long de la rivière Hinokinai, un lieu de pique-nique populaire pendant la période de floraison. Apportez des boissons et de quoi manger au bord de la rivière et joignez-vous aux habitants pour faire la fête sous les pétales qui tombent doucement.

L'histoire prend vie

Exemples de citadelle florissantes au début du XVIIe siècle, les maisons du quartier des samouraïs à Kakunodate ont été merveilleusement préservées. En flânant dans les larges rues de ce quartier, il est facile de l'imaginer peuplé de personnages historiques.

Découvrez le quartier où vivaient autrefois 80 familles de samouraïs et admirez les meilleurs exemples d'architecture résidentielle japonaise des XVIIe et XVIIIe siècles. Ces demeures montrent comment vivaient les riches familles de samouraïs. Six sont ouvertes au public, dont la maison Aoyagi , qui est impressionnante par sa taille, son aménagement et sa collection d'objets historiques.

Le manoir des samouraïs Aoyagi vous donne l'occasion de comprendre la période féodale du Japon grâce à des affichages dynamiques. Vous y découvrirez plusieurs musées et galeries, un restaurant ainsi qu'une boutique de souvenirs dans le parc.

En poursuivant un peu plus loin dans la rue, vous trouverez le manoir Ishiguro. S'agissant d'une résidence privée, il n'est pas entièrement ouvert aux visiteurs, mais dispose d'un impressionnant cellier et de quelques-unes des premières revues et écrits sur l'anatomie du Japon.

Un festival d'automne aux énormes chars

Kakunodate est magnifique en automne, et marque la saison avec un festival début septembre, le Festival de Kakunodate , qui remonte à plus de 350 ans. D'énormes chars de sept tonnes traversent la ville accompagnés de danseurs traditionnels et de musique d'époque.

Shopping dans des magasins vieux de 400 ans

Datant de 1620, le quartier commerçant de Kakunodate était séparé du quartier samouraï, reflétant la division entre les classes à l'époque.

Promenez-vous le long des larges rues bordées de bâtiments historiques qui demeurent en grande partie inchangés. Dans l'impressionnante structure en briques de l'entrepôt Ando Jozo Miso, sont stockés du miso et de la sauce de soja, dont la méthode de fabrication est toujours la même depuis plus de 150 ans. Achetez-en un peu pour ramener chez vous des saveurs historiques.

Des fleurs délicates à l'artisanat élégant

De nombreux artisans locaux utilisent l'écorce de cerisier de Kakunodate depuis l'époque où un samouraï du XVIIe siècle, Fujimura Hikoroku, commença à travailler avec cette écorce. Ce savoir-faire exceptionnel est utilisé pour la fabrication de bibelots, de boîtes à bijoux et de meubles.

Le musée Denshokan en brique rouge expose divers objets d'artisanat régional et propose des démonstrations de kabazaiku (art d'écorce de cerisier) où des boîtes, des ustensiles pour le thé et des meubles sont recouverts d'écorce de cerisier.

Une vue imprenable depuis les ruines du château

Grimpez au sommet de la colline escarpée de la ville où se tenait autrefois la forteresse locale, le château de Kakunodate. Bien qu'il ne reste aucune trace du château d'origine, la vue imprenable sur les environs explique pourquoi le site avait été choisi au tout début du XVIe siècle. Le château fit de Kakunodate le cœur du pouvoir de la région.

Lorsque les cerisiers de la ville sont en fleurs, le sommet de la colline donne sur des nuages ​​duveteux roses et blancs, ce qui en fait un endroit très prisé au printemps.

Avant de partir, ne manquez pas d'emporter des friandises traditionnelles de la ville, appelées morokoshi. Préparées à base de haricots azuki raffinés, elles feront un délicieux souvenir.

Près de Kakunodate et ses alentours

Dakigaeri Gorge-AUT Nature
Akita Kakunodate Et Ses Alentours
Dakigaeri Gorge-AUT Nature
Akita Kakunodate Akita-ken
Aoyagi Samurai Manor Museum Lieux À Visiter
Akita Maison-Musée Du Samouraï Aoyagi Akita-ken
Dakigaeri Gorge Nature
Akita Gorges De Dakigaeri Akita-ken
Lake Tazawa Nature
Akita Lac Tazawa Akita-ken
Senboku city Nyuto-onsen-kyo Hot Springs Village Détente
Akita Nyuto Onsenkyo Akita-ken

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages