Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

sg068 sg068

GUIDE Sortir des sentiers battus au Japon Le Japon compte de nombreux endroits moins visités à découvrir

Le Japon regorge de lieux à découvrir pour les visiteurs fréquents souhaitant explorer un nouvel endroit ou sortir des sentiers battus

Le circuit privilégié par les touristes étrangers comprend généralement une arrivée à Tokyo pour une visite des sites touristiques de la capitale, puis un trajet en train à grande vitesse jusqu'à la cité historique de Kyoto et enfin un bref séjour à Osaka puis, dans la plupart des cas, à Hiroshima. Cette « Route d'or » est bien établie et réserve aux voyageurs visitant le Japon pour la première fois un bon aperçu du pays et de sa culture, son histoire, sa cuisine et ses habitants. Toutefois, tandis que les paysages japonais défilent à toute vitesse derrière les vitres du shinkansen, ces visiteurs ne se doutent absolument pas de ce qui leur passe sous le nez. Pour les voyageurs plus aventuriers, sortir des sentiers battus est une expérience très enrichissante. Il vous faudra sans doute redoubler de courage et ne pas avoir peur d'être un peu perdu face à une situation ou un lieu dont ne traitent pas les guides touristiques, mais les Japonais que vous rencontrerez seront toujours polis et serviables. Vos souvenirs n'en seront que plus mémorables.

 

Pas besoin de trop s'éloigner pour faire de belles découvertes

 

S'écarter de la Route d'or, un circuit vu et revu

Depuis quelques décennies, des visiteurs empruntent un itinéraire alternatif et plus ambitieux que la Route d'or : la Nouvelle route d'or, qui relie également Tokyo à Kyoto, mais avec plus de détours. En prenant le train vers le Nord depuis la capitale, vous pouvez vous arrêter au musée du bonsaï à Omiya, dans la préfecture de Saitama, et vous baigner dans les eaux curatives d'Ikaho Onsen , dans la préfecture de Gunma, avant d'observer les singes des neiges de Nagano se prélasser dans les eaux de Shibu Onsen .

Des excursions vous permettront d'explorer les impressionnantes gorges de Kurobe et de visiter la charmante cité de Takayama , dans la préfecture de Gifu, avant de vous rendre à Kanazawa , joyau historique dont la vieille ville demeure telle qu'elle était il y a 100 ans et où se trouve le jardin de Kenrokuen, l'un des trois jardins les plus célèbres du Japon.

Au sud de Kanazawa, la préfecture de Fukui est souvent oubliée avant l'arrivée finale de la nouvelle route à Kyoto alors qu'elle abrite le majestueux château de Maruoka et le sanctuaire Heisenji.

 

Découvrez la spectaculaire chaîne de montagnes d'Iwate

 

Les diamants du Nord

Dans une toute autre direction, la Diamond Route (route des diamants) vous mène à travers trois préfectures directement au nord de Tokyo : Fukushima, Tochigi et Ibaraki. Ponctuez vos visites d'onsen, de châteaux et de festivals par des randonnées en forêt vierge. Aventurez-vous dans la magnifique ville de montagne de Nikko et visitez ses temples et sanctuaires riches en histoire.

Certains médias spécialistes du voyage, parmi les plus respectés au monde, ont élu le Japon hors des sentiers battus destination de l'année 2019. Le magazine Conde Nast Traveler fait d'ailleurs mention des îles de la mer intérieure de Seto qui accueilleront le festival international de l'art contemporain de Setouchi, ainsi que des sites chrétiens cachés de la région de Nagasaki, récemment inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.

De même, la bible des voyageurs à petit budget, le Lonely Planet, conseille de faire escale dans la préfecture d'Oita, à Kyushu, la grande île la plus au sud, et dans les magnifiques montagnes au littoral spectaculaire d'Iwate , au nord-est de Honshu.

Ces recommandations prouvent que pour chaque endroit populaire au Japon, il existe un lieu bien moins connu qui est peut-être tout aussi impressionnant et certainement moins visité.

 

Okinawa, une escapade sur une belle île tropicale

 

Autres lieux moins connus

Plutôt que de jouer des coudes pour admirer le mont Fuji, préférez par exemple le mont Daisen culminant à 1729 mètres d'altitude. Il présente une symétrie similaire à celle du mont Fuji et un sommet recouvert de neige en hiver. Ce volcan situé dans la préfecture de Tottori, à l'extrême sud-ouest de Honshu, est également connu sous le nom d'Izumo Fuji, en clin d'œil à son parent plus célèbre.

De même, Kanazawa jouit d'un charme très similaire à celui de Kyoto, sans la foule. Dotée d'un patrimoine architectural intact, cette petite ville renferme un château et le sanctuaire Oyama-jinja tandis que, dans les rues de son quartier des geishas, le bruit des sandales de bois résonne avec les pas de ces femmes à l'apparence très soignée.

Alors que les vacanciers se ruent sur les plages de la préfecture d'Okinawa en été, les eaux de la préfecture de Wakayama sont tout aussi limpides et accessibles depuis la majeure partie du Japon continental. Si vous recherchez une alternative aux néons de Tokyo ou d'Osaka, ne manquez surtout pas Fukuoka , une ville cosmopolite et animée, célèbre pour ses stands de restauration, les yatai.

Même si les férus de ski insistent que rien ne rivalise avec Hakuba ou Niseko pour trouver la meilleure poudreuse du pays, quiconque ayant déjà parcouru les 45 kilomètres de pistes de la station Appi Kogen ne pourrait s'empêcher de les contredire. Au lieu d'admirer les remarquables structures gassho-zukuri en chaume de Shirakawa-go juste à côté d'autres touristes, partez à la recherche de maisons et de fermes similaires à Gokayama, non loin de là.

 

Les icebergs de la mer d'Okhotsk, une expérience revigorante

 

Typiquement japonais

Il est assez facile de découvrir un endroit, une activité ou une fête unique au Japon.

Par exemple, dans la préfecture de Mie vous pouvez visiter le musée de l'île où est née la perliculture. Regardez les pêcheuses sous-marines, appelées ama, plonger sous l'eau et refaire surface avec des coquillages et des pieuvres. Au large de la pointe nord de Hokkaido, vous serez invité à braver les températures négatives d'un jour d'hiver pour enfiler une combinaison étanche et vous amuser au milieu des petits icebergs qui dérivent dans la mer d'Okhotsk. Attention : les icebergs de la taille d'une petite voiture, même s'ils paraissent parfaitement stables, peuvent basculer de façon alarmante sous le poids d'un être humain. Sinon, vous pouvez tout à fait admirer ces amas de glace au chaud, sur un bateau de croisière.

 

Les visites des sites industriels de Kawasaki sortent définitivement des sentiers battus

 

Par contraste, les villes synonymes du patrimoine industriel du Japon proposent désormais des visites touristiques des usines qui ont permis de faire progresser l'économie du pays. Kawasaki, située entre Tokyo et Yokohama, fut la première à organiser ces visites, particulièrement impressionnantes de nuit, à bord d'un petit bateau. Des excursions similaires ont lieu à Yokkaichi, dans la préfecture de Mie, près du centre industriel de Nagoya.

Un autre bateau vous permet de vous approcher du célèbre tourbillon de Naruto qui se déchaîne dans le détroit de 1,3 kilomètre qui sépare Shikoku de l'île d'Awaji . La nature est tout aussi majestueuse sur le littoral de la mer du Japon, où une anomalie géographique a donné naissance à de vastes dunes imposantes que l'on peut explorer à pied ou à dos de chameau. Si vous aimez les frissons, nous vous recommandons de les descendre en luge.

Le sable est également l'ingrédient clé d'Ibusuki Onsen , dans la préfecture de Kagoshima. En effet, plutôt que de vous détendre dans des bains d'eau chaude comme le veut la tradition japonaise, cette station thermale propose de vous ensevelir de sable chaud jusqu'au cou.

Pour les passionnés d'animaux, se rendre à Okunoshima, plus connue sous le nom d'« île aux lapins » , est une expérience à ne surtout pas manquer. D'une superficie de moins d'un kilomètre, cette île située dans la mer intérieure au large d'Hiroshima, est peuplée de lapins sauvages habitués des humains. Pour ne pas être en reste, un parc de renards a ouvert ses portes dans les montagnes de la préfecture de Miyagi.

 

Les amoureux des animaux se sentiront à l'aise sur l'île aux lapins et dans le parc de renards de Miyagi

 

De nombreuses possibilités

Se déplacer au Japon, commander au restaurant et réserver un logement devient de plus en plus facile pour les touristes étrangers, même si cela reste un peu intimidant pour certains. Heureusement, des circuits tout compris vers des destinations hors des sentiers battus peuvent être organisés par de nombreuses grandes agences de voyages, tandis que d'innombrables petites entreprises proposent à présent des itinéraires personnalisés aux voyageurs, en fonction de leurs centres d'intérêt.

Les circuits à vélo ont le vent en poupe, tout comme les activités extérieures telles que le ski et la randonnée. Les anciens chemins de pèlerinage de Kumano Kodo , sur la péninsule de Kii, ont été inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2004. Vous pouvez aussi explorer à pied les villes et villages relais du Nakasendo. Séjourner dans un temple est également une activité populaire et unique en voyage au Japon, tout comme l'observation des oiseaux, la plongée sous-marine, les circuits culinaires et les visites qui permettent de lever le voile sur des métiers de l'artisanat comme la poterie, la teinture, la menuiserie et la métallurgie.

Se déplacer

Le Japon présente un grand avantage pour les voyageurs indépendants : un réseau de transports publics très développé et extrêmement fiable. C'est d'ailleurs le pays qui a inventé le train à grande vitesse. Des trains et bus reliant les régions moins visitées viennent compléter ce réseau de trains à grande vitesse qui parcourt le territoire en large et en travers. Beaucoup de ces plus petits trains ne circulent que deux fois par heure et ne sont constitués que d'un seul wagon, mais cela fait partie du voyage.

Pour plus de facilité, plusieurs exploitants de transport ont créé des passes régionaux, comme le Hokuriku Arch Pass qui offre sept jours consécutifs de trajets illimités sur les lignes de trains à grande vitesse, de trains locaux et même sur des lignes de train privées. Le prix du passe est bien inférieur au total des billets individuels pour chaque trajet.

Prendre la route

Une autre option pour les personnes voyageant par leurs propres moyens est de louer une voiture. À l'instar des réseaux de transport du Japon, les routes sont bien entretenues et pratiques. Les conducteurs sont polis et font attention aux autres usagers de la route.

Des agences de location de voitures sont présentes dans toutes les grandes gares du pays, même si les voyageurs doivent en général réserver un véhicule en ligne. La plupart des agences proposent leurs services dans d'autres langues et les GPS fournis peuvent être réglés dans d'autres langues également.

La route s'offre à vous, l'aventure vous attend.

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages