Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

IT019 IT019

ITINÉRAIRES Voyage spirituel dans les montagnes de Koyasan Daimon

Suivez les pas des pèlerins à travers la fraîcheur et l'atmosphère particulière des forêts, et le long de sentiers de montagne, jusqu'aux sites bouddhistes sacrés du mont Koya.

Le mont Koya, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, est le berceau de l'école bouddhiste Shingon, fondée il y a 1200 ans par le prêtre Kukai (également connu sous le nom de Kobo Daishi). Promenez-vous sur une partie de l'ancienne route de pèlerinage, imprégnez-vous de l'atmosphère sacrée et détendue des lieux, et passez la nuit dans un shukubo, hébergement traditionnel dans un temple.

Points forts

    L'accès paisible et bordé de cèdres au temple Okunoin, niché dans la forêt
    Une nuit dans un shukubo et les prières du matin
    Le jardin de Banryu-tei, le plus grand jardin de pierres du Japon, paré de son feuillage d'automne aux couleurs vives

Comment s'y rendre

Depuis Osaka : 3 heures

Prenez la ligne de métro Midosuji de la gare d'Osaka à la gare de Namba (15 minutes). Changez pour prendre la ligne ferroviaire électrique express limitée Nankai jusqu'à la gare de Hashimoto (50 minutes). Prenez ensuite la ligne ferroviaire électrique locale Nankai jusqu'à la gare de Gokurakubashi (45 minutes). À la gare de Gokurakubashi, prenez le téléphérique Koyasan jusqu'à la gare du mont Koyasan (5 minutes). Le bus Nankai Rinkan prend les passagers devant la gare de Koyasan et se rend à l'arrêt Daimon (15 minutes).

IT019
Portail Daimon
Kongobu-ji Temple
Temple Danjo Garan
IT019
Musée Koyasan Reihokan
IT019
Temple Kongobuji
IT019
Temple Kongou Sanmaiin
Okunoin
Temple Okunoin
Shukubo Temple Lodging
Shukubo
Commencez votre voyage
Portail Daimon L'entrée du mont Koya

Au départ de la gare de Namba à Osaka, le train de la ligne Nankai Koya mène à la gare de Gokurakubashi en 1 h 20. Prenez ensuite une télécabine pour rejoindre Koyasan en cinq minutes. Énorme structure vermillon, flanquée de gardiens en bois grimaçants, le portail Daimon est l'entrée du mont Koyasan. Jusqu'à il y a environ 100 ans, les femmes n'étaient pas autorisées à accéder à la montagne mais aujourd'hui, elle est ouverte à tout le monde.

10 minutes

Temple Danjo Garan Le centre de Koyasan

Doté d'une impressionnante pagode ronde de style tahoto à deux étages et de nombreux pavillons magnifiquement conçus, formant un temple, c'est le cœur de la ville religieuse de Koyasan .

7 minutes

Musée Koyasan Reihokan Une abondance de trésors anciens

Ce musée expose des biens culturels appartenant aux temples de Koyasan , dont certains ont plus de 1000 ans et sont répertoriés comme trésors nationaux. On peut y voir de beaux exemples de sculptures bouddhistes réalisées par des maîtres.

6 minutes

temple Kongobuji Un immense jardin en pierre et un centre religieux

Ce vaste temple possède le plus grand jardin en pierre du pays, et se trouve à la tête des 3600 temples Shingon dans tout le Japon. 140 pierres de granit bleu, reposant sur du sable blanc, représentent deux dragons qui semblent garder le sanctuaire.

10 minutes

Temple Kongou Sanmaiin Posé dans un écrin de verdure

Petit mais délicat, le temple ne fait qu'un avec son environnement naturel. Il a été construit par Hojo Masako, il y a environ 800 ans, comme mémorial pour son défunt mari, Minamoto Yoritomo, le premier shogun du shogunat de Kamakura. Plusieurs statues et structures décorent le jardin, dont une pagode tahoto, construite en 1223, et un rhododendron de 400 ans qui fleurit à la fin du printemps.

13 minutes

temple Okunoin Entouré de cèdres, la dernière demeure de Kukai dégage une atmosphère mystique

À mesure que vous approchez du temple par un sentier bordé de cèdres, vous passerez plus de 200 000 pierres tombales et monuments commémoratifs érigés depuis plus d'un millénaire. Loin d'être mélancolique, l'atmosphère est paisible, et vous reconnaîtrez certains noms de l'histoire japonaise, comme ceux des les seigneurs de la guerre Toyotomi Hideyoshi et Oda Nobunaga.

Le temple Okunoin est la dernière demeure spirituelle de Kukai. Une fois passé le pont Gobyobashi, il est interdit de prendre des photos, de manger, de boire ou de fumer. En traversant ce pont, vous devez incliner la tête et garder les mains jointes, car on dit que Kukai vous accueillerait de l'autre côté du pont. Vous pénétrez dans un royaume sacré.

Passez la nuit dans un shukubo (temple proposant des hébergements) où vous pouvez vous immerger dans le style de vie bouddhiste Shingon de Koyasan.

Plus à Explorer
Shukubo Des hébergements simples qui vous donnent un aperçu de la vie dans un temple

Conçus pour accueillir les pèlerins qui faisaient à pied le voyage de plusieurs jours pour se rendre à Koyasan, les shukubo (hébergement dans des temples) sont au nombre de 52 dans la région. Choisissez parmi des hébergements de base très simples avec repas végétaliens et salles de bains partagées, ou des hébergements plus luxueux. Beaucoup proposent de s'initier à la cérémonie du thé et à la copie de sutra, ainsi qu'aux prières matinales.

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages