HOME Back

Use the

Planning a Trip to Japan?

Share your travel photos with us by hashtagging your images with #visitjapanjp

Miyagi Miyagi

Tohoku Miyagi La porte d'entrée de la région de Tohoku : le Japon septentrional

Photo copyright: ©Miyagi Prefecture

Miyagi et ses stations thermales, ses sites historiques, ses festivals et sa célèbre baie de Matsushima attirent des visiteurs du monde entier

La préfecture de Miyagi est jonchée de stations thermales comme Akiu Onsen, Sakunami Onsen ou encore Naruko Onsen. Profitez de votre visite de l'ancienne ville fortifiée de Sendai, pour découvrir Zuihoden, l'impressionnant mausolée à la gloire du seigneur de la guerre Date Masamune, ainsi que les ruines du château de Sendai. Miyagi est notamment connue pour le village des renards de Zao, une bourgade mystérieuse et isolée dont les rues sont peuplées de renards, ou encore pour le festival Tanabata qui attire plus de 2 millions de spectateurs au début du mois d'août. Visitez la somptueuse côte de Miyagi et goûtez des fruits de mer frais provenant des zones de pêche les plus riches du Japon.

Comment s'y rendre

Le trajet entre Tokyo et Sendai, la capitale de la préfecture, dure 1 h 30 via le shinkansen JR Tohoku. L'aéroport de Sendai est desservi par des vols intérieurs en provenance d'Osaka, Sapporo, Hiroshima, Kobe, Fukuoka, Nagoya, Izumo et Okinawa. Comptez entre 1 et 2 h de trajet.

Au départ de Tokyo, vous pouvez prendre les trains Komachi, Hayabusa ou Hayate du réseau shinkansen. Vous arriverez à Sendai en un peu plus de 1 h 30. Les trains Yamabiko, plus lents, mettent environ 2 h. L'aéroport de Sendai reçoit des vols en provenance des plus grandes villes du Japon comme Nagoya, Okinawa ou Hiroshima. Les trains locaux et les bus longue distance ou de nuit au départ de Tokyo constituent les solutions de transport les moins chères. Comptez 5 à 6 h de trajet. Les bus sont équipés de sièges relativement confortables et font des arrêts dans des aires de repos. Vous pouvez également prendre toute une série de trains locaux. Cette option est sans conteste la plus pittoresque et vous offrira des vues saisissantes sur la campagne japonaise.

Afficher plus de détails

À ne pas manquer

  • Admirer la baie de Matsushima, réputée pour être l'un des sites les plus pittoresques du pays
  • Aller à la rencontre des fantastiques monstres de neige qui peuplent les pistes du mont Zao en hiver
  • Faire le plein de douceur sur l'île aux chats ou au village des renards de Zao
  • Se baigner dans les eaux des sources chaudes aux vertus curatives d'Akiu Onsen, Sakunami Onsen et Naruko Onsen

Recommandé pour vous

Geibikei Boat Tour
Iwate
Zao Juhyo Snow Monsters-WIN
Tohoku

Cherry Blossoms

Forecast of first bloom

02 Apr 2024

Forecast of full bloom

05 Apr 2024

Spécialités locales

  • Zundamochi

    Un dessert vert vif tout simple composé d'un mochi (gâteau de riz) sans sucre, garni de pâte d'edamame sucrée. Les toasts à la pâte d'edamame sont également populaires. (Photo: ©Miyagi Prefecture)

    food-craft
  • Les poupées Naruko

    Il est possible de faire tourner la tête de ces poupées en bois finement peintes à la main, leur faisant alors produire un grincement caractéristique. Cette particularité distingue les kokeshi Naruko des autres poupées kokeshi japonaises. (Photo: ©Miyagi Prefecture)

    None
  • Les umen de Shiroishi

    Une courte nouille de farine de blé, semblable au somen, que l'on mange froide en été et chaude en hiver. Préparées sans huile, les umen de Shiroishi sont saines et faciles à digérer. (Photo: ©Miyagi Prefecture)

    food-craft
  • Sasa kamaboko

    Ce plat est composé à partir de poisson à chair blanche haché, assaisonné puis cuit au four ou à la vapeur, de façon à créer une petite croquette de poisson savoureuse avec des variations de texture d'une région à une autre. C'est l'un des fondamentaux de la cuisine japonaise. (Photo: ©Miyagi Prefecture)

    food-craft
  • Le gyutan

    Appelée gyutan en japonais, la langue de bœuf est un mets délicat que vous pouvez déguster dans les restaurants yakiniku et les restaurants de spécialités. On fait griller les tranches fines et on les trempe dans du yuzu, du sel ou une sauce maison spéciale. (Photo: ©Miyagi Prefecture)

    food-craft
  • Laque de Naruko

    La tradition de la laque de Naruko remonte au début du XVIIe siècle. Les shikki (objets laqués) de Naruko typiques vont des lustres transparents traditionnels aux modèles contemporains ludiques, avec des motifs de marbre ou des patines vieillies. (Photo: ©Miyagi Prefecture)

    food-craft

Points forts saisonniers

  • Printemps

    La Zao Echo Line rouvre alors qu'elle est encore flanquée de murs de neige, tandis que le millier de cerisiers qui borde la rivière Shiroshi éclot dans une explosion de couleurs. (Photo: ©Miyagi Prefecture)

    Miyagi spring
  • Été

    C'est en cette saison que Miyagi est la plus animée et qu'elle révèle tous ses charmes : sa célèbre baie parsemée d'îles, ses cascades titanesques, son immense marmite volcanique (la plus grande du pays), son île aux chats et son festival Tanabata rivalisent de beauté pour vous séduire. (Photo: ©Miyagi Prefecture)

    Miyagi summer
  • Automne

    À l'automne, alors que les arbres des gorges de Naruko s'habillent de tons dorés et rougeoyants, venez vous réchauffer dans un des onsen de la région ou danser au son de la musique du Jozenji Street Jazz Festival. (Photo: ©Miyagi Prefecture)

    Miyagi
  • Hiver

    Le froid glacial transforme les arbres en fantastiques monstres de neige, le village des renards de Zao se feutre de blanc et les illuminations de Noël éclairent les nuits de halos féériques. (Photo: ©Miyagi Prefecture)

    Miyagi winter

Explorer les préfectures voisines

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages