HOME Back

Use the

Planning a Trip to Japan?

Share your travel photos with us by hashtagging your images with #visitjapanjp

Sado Island Sado Island

NIIGATA Île de Sado Mines d'or, festivals décalés, théâtre et tambours taïko entraînants sur une île, autrefois lieu d'exil

Mines d'or, festivals décalés, théâtre et tambours taïko entraînants sur une île, autrefois lieu d'exil

 

Située à 2 h 30 en car-ferry ou à 1 h 7 de la ville la plus proche de la côte de Niigata, l'île de Sado était autrefois assez éloignée pour servir de lieu d'exil, destiné aux politiciens et aux intellectuels reniés par le gouvernement. Lorsqu'on découvrit de l'or sur Sado au début du XVIIe siècle, le destin de cette île tranquille changea à jamais.

Aujourd'hui, Sado est une formidable retraite insulaire, connue pour le dynamique groupe de percussions Kodo et le festival Earth Celebration, événement annuel sur les thèmes des percussions, de l'humanité, de la nature et de la culture japonaise. L'onsen de Sado (source chaude) ou le saké primé produit à partir du riz cultivé sur l'île ont également fait sa réputation. Le riz est produit selon des méthodes agricoles durables et respectueuses de l'environnement afin de protéger la population d'ibis nippon (Toki). Le vélo, le camping et les sports nautiques y sont très populaires, et vous pouvez même jouer au chercheur d'or.

 

 

À ne pas manquer

  • Goûter au plat le plus célèbre de la région : la sériole frite (buri katsudon)
  • Chercher de l'or au Nishimikawa Gold Park
  • La route panoramique d'Osado

Comment s'y rendre

L'île de Sado n'est accessible qu'en ferry.

L'embarcation sur le ferry Sado Kisen se fait depuis 2 endroits différents, mais certains ferries ne fonctionnent pas toute l'année. Des hydroptères et des ferries relient Niigata à Ryotsu. L'hydroptère est plus rapide et plus cher. Le trajet en ferry dure deux fois plus longtemps pour moins de la moitié du prix. Il s'agit de l'option la plus plébiscitée.

Le service de jetfoil Naoetsu-Ogi fonctionne pendant les périodes les plus fréquentées, à l'exception de l'hiver. Il circule deux fois par jour, offrant un accès pratique en provenance des régions du Kansai et de Chubu. Le nombre de liaisons varie en fonction de la saison. Veuillez consulter les horaires sur le site web de Sado Kisen.

Anecdotes

Des ennemis politiques et intellectuels, comme Zeami et Nichiren, furent envoyés en exil sur l'île jusqu'au XVIIIe siècle

Le collectif Kodo, groupe de percussionnistes taiko internationalement reconnu, vit sur l'île

Sado est célèbre pour l'ibis nippon, une espèce d'oiseaux menacée

Une escapade insulaire méconnue

Sado recèle de plages pittoresques, de rizières en terrasse et de routes de montagne sinueuses. De belles randonnées et baignades vous y attendent. Empruntez la route panoramique le long des côtes de l'île et découvrez le côté brut de la nature japonaise que peu de visiteurs ont la chance d'admirer.

Bien qu'il soit possible de visiter l'île en un jour, passer une nuit dans l'un des ryokan traditionnels est vraiment gratifiant. Détendez-vous dans un bain de source chaude et profitez de repas maison cuisinés avec le fameux riz de Niigata.

 

 

L'art de la culture du riz

Niigata est connue dans tout le Japon pour son riz particulier et délicieux, ainsi que pour ses rizières en terrasse. Sado ne fait pas exception à la règle, avec les rizières emblématiques d'Iwakubi Shoryu et leur production durable et respectueuse de l'environnement.

Vous pouvez déguster du riz de Niigata et du saké partout sur l'île, surtout si vous séjournez dans un ryokan traditionnel. Si vous souhaitez goûter le saké primé de l'île sur son lieu de production, rendez-vous à la brasserie Hokusetsu, où l'on déguste le saké dans une salle de musique créée pour adoucir la fermentation.

Naviguez sur la mer en baignoire

L'île de Sado est célèbre pour ses eaux claires et ses côtes rocheuses, et l'un des moyens les plus intéressants pour en faire la découverte est le tarai bune, un bateau en bois en forme de baignoire. Fabriqués à l'origine à partir de grands tonneaux pour stocker des produits tels que la pâte de miso, les agiles tarai bune peuvent atteindre des endroits étroits le long de la côte rocheuse, permettant de ramasser des ressources telles que des algues, des sazae (grand mollusque) et des ormeaux. À la pointe sud de l'île, dans la ville d'Ogi, les visiteurs peuvent faire un tour sur l'eau dans l'un de ces bateaux traditionnels, barré par un îlien vêtu d'un costume d'époque.

Rendez hommage à la terre

L'événement le plus important sur l'île de Sado est son festival annuel, le Earth Celebration . Chaque année au mois d'août, il attire une foule bigarrée dans la petite ville d'Ogi. C'est le collectif Kodo, composé de joueurs de taiko habitant l'île et réputés dans le monde entier pour leurs prestations renversantes de tambours japonais, qui a lancé et qui organise ce festival.

Ce collectif repousse ses limites à chaque spectacle. Ce festival est dédié à l'unité globale et des musiciens du monde entier sont invités à collaborer avec le collectif Kodo. Si vous êtes à la recherche d'un festival de musique japonaise authentique, foncez.

 

 

Rencontre avec les tambours

Venez découvrir la culture traditionnelle en prenant un cours de tambour taiko au centre de taiko de l'île de Sado , le berceau des tambours géants réalisés en bois de zelkova et en cuir de vache. Le centre de taiko se trouve à une minute du village de Kodo où est basé le célèbre collectif. Vous pouvez regarder les professionnels jouer et apprendre à faire vous-même trembler la terre.

Quand les oiseaux migrent vers le parc

L'île de Sado abrite une faune incroyable. Elle représente un habitat écologique important pour le Toki ou l'ibis nippon. Ces oiseaux étaient en voie de disparition, car leurs plumes étaient utilisées pour la fabrication de futons japonais. Des méthodes d'élevage respectueuses de l'environnement sont utilisées sur l'île pour assurer la survie des proies dont se nourrissent les toki. Mais grâce à de récents efforts de réhabilitation, leur nombre est en augmentation.

Certains d'entre eux vivent en liberté sur l'île de Sado, mais si vous désirez en voir et en apprendre plus sur eux, visitez le parc forestier de Toki .

 

 

La plage des tortues

À la pointe nord de l'île se trouve Futatsugame, une plage de sable dont l'îlot au large ressemblerait à deux tortues. Détendez-vous le temps d'un après-midi dans les eaux les plus claires de Sado, l'un des 100 meilleurs lieux de baignade en mer du Japon. Empruntez également le beau sentier de randonnée, qui vous conduit en haut des falaises pour admirer la mer.

Des routes pittoresques

La voiture est la meilleure façon de découvrir l'île de Sado et la route panoramique d'Osado vaut largement le détour. Cette route de montagne sinueuse offre des panoramas sur toute l'île et sur la mer, et vous amènera jusqu'à la mine d'or de Sado.

 

 

Jouer aux chercheurs d'or

La mine d'or de Sado et le Nishimikawa Gold Park sont situés sur la côte ouest de l'île. Vous pouvez partir à la recherche d'or et en apprendre davantage sur l'histoire de la mine d'or de Sado. C'est elle qui a fait connaître l'île au shogun et cette dernière est ensuite passée sous son administration directe.

 

 

Le patrimoine de l'île

Les temples Konponji et Myoshoji étaient des temples locaux abritant le célèbre réformateur bouddhiste Nichiren (1222-1282), exilé à Sado pendant deux ans. Il a créé sa propre école de bouddhisme. Myoshoji est connu pour son magnifique jardin.

Shukunegi est une petite ville portuaire pittoresque, parfaite pour une promenade dans un paysage urbain préservé.



* Les informations sur cette page sont susceptibles d’être modifiées en raison de la pandémie de COVID-19.

Recommandé pour vous

Toki Forest Park
Parc forestier de Toki
takayama inari aomori tohoku
Découvrez le Japon caché de Bruno Maltor

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages