Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

MIHO-MUSEUM

SHIGA Koga et Shigaraki De la poterie, de l'architecture et la voie du ninja

De la poterie, de l'architecture et la voie du ninja

Bien que Kôka soit hors des sentiers touristiques habituels, elle réserve des surprises aux fans des ninjas, d'architecture ainsi qu'aux mordus d'art et aux amoureux de la poterie.

À ne pas manquer

  • Une « maison ninja » d'origine, pleine de pièges et de trappes
  • Un musée d'art, joyau conçu par I.M. Pei
  • La poterie et la céramique, spécialités du village

Comment s'y rendre

Si vous venez de Kyoto, prenez la ligne de JR Tokaido jusqu'à Kusatsu, puis la ligne Kusatsu jusqu'à Kôka. Depuis Tokyo, prenez la ligne shinkansen en direction de Shin-Osaka puis changez à Maibara, et à nouveau à Kusatsu.

Veuillez noter qu'il y a également un [Kusatsu]}(/destinations/kanto/gunma/kusatsu-area) dans la préfecture de Gunma , faites donc attention à ne pas les confondre. Dirigez-vous vers Kusatsu dans la préfecture de Shiga et effectuez le trajet de 36 minutes sur la ligne Kusatsu jusqu'à Kôka.

Alors comme ça, vous voulez devenir un ninja ?

La région de Kôka est devenue célèbre au XVe siècle pour ses clans de combattants shinobi (« sournois »). S'entraînant dans des collines sauvages, ils ne respectaient pas le code d'honneur des samouraïs. Ces espions et mercenaires sont devenus connus sous le nom de ninjas et ont acquis une place mythique dans la culture populaire.

Aujourd'hui, Kôka conserve une maison de ninjas où vivait une famille de ninjas et propose une autre attraction sur le thème des ninjas — le village ninja de Kôka . Ces deux endroits sont l'occasion de découvrir comment les ninjas s'entraînaient, et vous pourrez même essayer quelques astuces du métier.

Maison de ninjas de Kôka (à gauche) et village ninja de Kôka (à droite)

Un Shangri-La de l'art dissimulé au milieu des collines

Le musée de Miho a été conçu par l'architecte sino-américain I.M. Pei et comporte plusieurs éléments caractéristiques de son travail. Le musée, qui est littéralement découpé dans le versant de la montagne, abrite la collection d'art privée de l'une des plus riches femmes japonaises, fondatrice d'une organisation religieuse qui met l'accent sur le sens de la beauté. Pei lui-même l'a appelé Shangri-La, un paradis sur terre au milieu de la nature. Les amateurs d'art occidental classique ou des trésors du Moyen-Orient et de la Route de la soie trouveront le musée particulièrement intéressant.

Vue de l'intérieur du musée de Miho

Des siècles d'argile

Toute personne visitant le Japon remarquera l'extrême variété et la qualité de la poterie et des céramiques japonaises. La région de Shigaraki a été reconnue pendant des siècles comme l'une des six grandes régions de la poterie japonaise, et le parc culturel de la céramique de Shigaraki constitue son épicentre moderne.

Les mordus de poterie vont adorer son musée, ses ateliers et ses ventes annuelles de poterie. Si vous êtes moins porté sur l'esthétique, vous pourrez simplement acheter une des célèbres statuettes tanuki porte-bonheur. Elles représentent le sympathique chien raton-laveur japonais qui cherche toujours un compagnon avec qui boire un verre, et que l'on trouve souvent à l'entrée des bars locaux.

Fours de potiers nobori-gama à Shigaraki

Près de Koga et Shigaraki

MIHO-MUSEUM Culture
Shiga Koga Et Shigaraki
Koka Ninja House Lieux À Visiter
Shiga Maison Ninja De Kôka Shiga-ken
SumibiYakiniku meigyu TAJIRI Konanten
Shiga Sumibiyakiniku Meigyu Tajiri Konanten Yakiniku (BBQ)
Beer&Hi-lite
Shiga Beer&Hi-Lite Izakaya (Japanese Style Pub)
MIHO-MUSEUM Art Et Design
Shiga Musée De Miho Shiga-ken