HOME Back

Use the

Planning a Trip to Japan?

Share your travel photos with us by hashtagging your images with #visitjapanjp

Kotohira-gu Shrine Kotohira-gu Shrine

KAGAWA Kotohira Religion, théâtre et cuisine

Histoire, religion, théâtre, galeries d'art et cuisine

Surnommé affectueusement "Kompira-san", Kotohira abrite le sanctuaire Kotohiragu , lieu de culte au Japon depuis l'ère d'Edo (1603-1867). Les abords du sanctuaire sont jalonnés de boutiques de souvenirs et de restaurants, et sont souvent envahis par des foules de fidèles se rendant au sanctuaire. La région abrite également de nombreux sites historiques et biens culturels, ce qui en fait un endroit idéal pour se promener au cœur de l'histoire.

 

À ne pas manquer

  • La vue panoramique sur la plaine de Sanuki depuis le pont d'observation situé au bout des 785 marches en pierre du sanctuaire de Kotohiragu
  • Savourer la spécialité de la préfecture de Kagawa, les Sanuki udon
  • Visiter le plus ancien théâtre existant du Japon, un bien culturel d'importance nationale construit en 1835

Comment s'y rendre

Kotohira est accessible depuis l'aéroport de Takamatsu sur l'île de Shikoku , ou depuis la gare d'Okayama sur la ligne Shinkansen Sanyo.

Depuis la gare de Takamatsu , prenez un train jusqu'à la gare JR de Kotohira ou jusqu'à la gare de Kotoden-Kotohira via la gare de Takamatsu-Chikko, à côté du château de Takamatsu. Dans les deux cas, le trajet dure environ une heure.

Depuis Okayama, prenez la ligne JR Seto-Ohashi jusqu'à Kotohira.

 

 

Le plus grand sanctuaire de Shikoku

Plus connu sous le nom de Kompira-san, le sanctuaire de Kotohiragu est considéré comme le sanctuaire le plus populaire de Shikoku. Après avoir gravi les 785 marches en pierre conduisant au hall principal, vous trouverez le majestueux pavillon du sanctuaire. La plateforme d'observation offre une vue panoramique sur la plaine de Sanuki. Il faut compter environ 45 minutes pour atteindre le sanctuaire principal depuis le chemin d'accès, bordé de boutiques de souvenirs et de restaurants.

 

 

Sur le chemin menant au sanctuaire de Kotohiragu, les visiteurs peuvent admirer la beauté de la nature au fil des saisons, de magnifiques bâtiments historiques, des biens culturels et des œuvres d'art.

 

Les Sanuki udon, l'âme de la préfecture de Kagawa

La ville de Kotohira est connue pour être le "berceau des échoppes d'udon". Elle abrite de nombreux restaurants servant des Sanuki udon, le plat emblématique de la préfecture de Kagawa. Les nouilles sont faites à la main et servies dans une soupe délicate à base d'iriko dashi (bouillon d'anchois), souvent agrémentée de ciboule hachée. C'est une excellente manière d'apprécier le dashi japonais.

 

 

Un pass pour visiter les coulisses d'un théâtre de kabuki

Outre le sanctuaire de Kotohiragu, l'autre site touristique attrayant de Kotohira est le théâtre Kanamaruza . Plus ancien théâtre existant au Japon, il a été construit en 1835 et classé bien culturel d'importance nationale. Au printemps, des pièces de kabuki sont jouées sur la scène du théâtre. Les personnes intéressées par les arts du spectacle traditionnels japonais ne doivent pas manquer l'occasion d'assister aux performances passionnées d'acteurs emblématiques.

Le théâtre est merveilleusement préservé. Même lorsqu'il n'y a pas de représentation, les visiteurs peuvent venir admirer les sièges, la scène, les loges des acteurs dans les coulisses, les vestiaires sous la scène et les différentes allées. Ils peuvent également observer la "mawari-butai" (scène rotative), les "seri" (trappes) et d'autres dispositifs utilisés dans les représentations de kabuki.

 



* Les informations sur cette page sont susceptibles d’être modifiées en raison de la pandémie de COVID-19.

Recommandé pour vous

The Great Seto Bridge
Kagawa
ritsurin koen park
Takamatsu

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages