Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Climbing Mount Fuji Climbing Mount Fuji

GUIDE Guide des randonnées du mont Fuji : sentier Fujinomiya

Tout ce que vous devez savoir sur le sentier Fujinomiya avant d'entamer votre randonnée vers le sommet du mont Fuji

Situé plus haut que les points de départ de la 5e station des trois autres sentiers, le sentier Fujinomiya propose l'ascension la plus courte. Il est très fréquenté pendant la haute saison, mais sa réputation de sentier le plus difficile le rend légèrement moins populaire que le sentier Yoshida.

Coup d'œil sur le sentier Fujinomiya

Démarrez à la 5e station Fujinomiya, à environ 2400 mètres au-dessus du niveau de la mer

Ascension : Sentier de 3,7 km. Environ 5 à 7 h. Grand nombre d'infrastructures disponibles

Descente : Sentier de 3,7 km. Environ 2 à 5 h, selon les conditions et l'encombrement

Permet un accès facile à Hoeizan, l'un des pics secondaires du mont Fuji, formé au cours de la dernière éruption (début du XVIIIe siècle)

Aperçu de l'itinéraire

Le Fujinomiya est le deuxième itinéraire le plus populaire, notamment car il s'agit du seul point de départ de sentier de randonnée facilement accessible depuis l'ouest du Japon. Sa distance plus courte est compensée par la très forte inclinaison de la pente et par la présence de nombreuses zones de terrain rocailleux. En raison de sa popularité, on y trouve un grand nombre de refuges et d'infrastructures de montagne lorsqu'on s'achemine vers le sommet de la montagne. Des médecins sont aussi disponibles 24h/24 à la 8e station pendant la saison d'escalade. Vous pouvez donc vous sentir en sûreté et rassuré.e pendant votre ascension.

Début de votre trek

Le sentier Fujinomiya commence à la 5e station Fujinomiya. Vous pouvez y acheter des articles de dernière minute dans l'une des boutiques, utiliser les toilettes et vous préparer pour l'excursion à venir. Faites un crochet au centre d'informations générales afin d'obtenir une carte et des renseignements utiles pour votre randonnée.

Accès au point de départ du sentier de randonnée

On peut accéder à la 5e station Fujinomiya par bus et par navette depuis de nombreux endroits à Shizuoka et depuis les principales gares.

Depuis la gare de Mishima sur la ligne shinkansen reliant Tokyo et Kyoto, un bus direct part environ toutes les deux heures, de 7 h 35 à 17 h 45. Le trajet dure environ 2 h et l'aller-retour coûte 3100 yens. Il n'est pas nécessaire de réserver.

Depuis la gare de Shin-Fuji, également sur la ligne de shinkansen, des bus partent toutes les heures pour le point de départ du sentier de randonnée, avec un arrêt à la gare de Fuji et à la gare de Fujinomiya. Le service démarre à 8 h 25 (ou à 6 h 35 depuis la gare de Fujinomiya), dure environ 2 h 30 et l'aller-retour coûte 3100 yens. Il n'est pas nécessaire de réserver les bus de ce trajet.

Pour les personnes souhaitant conduire, toutes les routes vers les points de départ de la 5e station sont fermées durant la haute saison d'escalade (de juillet à septembre). Pour accéder à la 5e station Fujinomiya en voiture, vous devez vous garer sur le parking de Mizugazuka et prendre une navette ou un taxi pour rejoindre la 5e station. La navette passe toutes les 30 minutes tout au long de la journée – de 6 h à 22 h – et l'aller-retour coûte 1500 yens. Un aller simple en taxi coûte environ 4500 yens.

L'ascension

De la 5e station jusqu'au sommet, prévoyez un temps d'ascension d'au moins 5 h. Le début est un court tronçon jusqu'à la 6e station, où vous trouverez quelques refuges de montagne (Unkaiso et Hoesanso). Si vous préférez ne pas grimper jusqu'au sommet du mont Fuji, vous trouverez ici une randonnée plus courte jusqu'à Hoeizan. Hoeizan s'est formé au cours de la dernière éruption majeure et, par temps dégagé, le pic offre des vues panoramiques jusqu'à l'océan Pacifique et même Tokyo. Le retour depuis le pic permet un court sunabashiri (une course dans le sable) comme on en trouve sur le sentier Gotemba.

En supposant que vous souhaitiez poursuivre votre ascension vers le sommet du mont Fuji, continuez pendant 1 h vers la nouvelle 7e station. Elle abrite le refuge de montagne Goraiko-sanso et le paysage est plus désertique, avec peu de végétation. Il faut environ 50 minutes de plus pour aller de la nouvelle à l'ancienne 7e station. Notez comme le terrain commence à prendre des teintes rougeâtres au fur et à mesure de votre ascension. Faites attention, car à partir de ce point, le sentier se rétrécit et peut être encombré aux heures de pointe.

Vous atteindrez le refuge de montagne Ikedakan au bout de 40 minutes. Profitez-en pour y faire une pause. Si jamais vous avez des soucis de santé, n'hésitez pas à vous arrêter au centre sanitaire où sont présents des médecins 24h/24, 7j/7.

Après une courte interruption, poursuivez pendant 30 minutes vers la 9e station, où vous trouverez le refuge Mannenyuki-sanso. Le sentier peut être ici particulièrement bondé pendant les heures qui précèdent le lever de soleil, et il devient beaucoup plus raide. À ce stade, il est fortement recommandé de mettre un casque. Vous pouvez également voir des zones enneigées juste à côté du sentier.

En 30 minutes, vous atteindrez une station de mi-parcours entre la 9e station et le sommet, ainsi que le refuge Munatsuki-sanso. Il s'agit du dernier refuge avant le sommet, alors reposez-vous bien avant de fournir un dernier effort pour arriver jusqu'en haut. À ce niveau, il vous reste 180 mètres de dénivelé à grimper jusqu'au sommet.

Où séjourner

Goraikosanso se situe à la 7e station, à environ 2780 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cet hébergement propose des chambres privatives et des places en dortoir à partir de 5500 yens la nuit en semaine. De là jusqu'au sommet, vous devez marcher environ 3 h, mais vous pouvez voir le lever du soleil même depuis le chalet.

Si vous voulez vous rapprocher du sommet avant de faire une pause, pourquoi ne pas vous lancer ? Chojo Fujikan est situé à la 10e station, la dernière station située au sommet. Elle se trouve près de la boîte aux lettres du sanctuaire Sengen (au cas où vous souhaiteriez envoyer un courrier en guide de souvenir) et à tout juste 30 minutes du point culminant du mont Fuji. Un futon basique est fourni, à partir de 5500 yens sans repas et 7500 yens avec deux repas. Vous pouvez effectuer vos réservations par téléphone, fax ou e-mail.

Pour plus de renseignements et pour en savoir plus sur les autres hébergements disponibles, consultez la liste complète des refuges du mont Fuji .

Mots-clés