Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

The Yoshida Trail

GUIDE Guide des randonnées du mont Fuji : sentier Yoshida

Tout ce que vous devez savoir sur le sentier Yoshida avant d'entamer votre randonnée vers le sommet du mont Fuji

Un accès facile et un grand nombre d'installations font du sentier Yoshida l'itinéraire le plus populaire pour escalader le Fuji .

L'ascension commence à partir de la 5e station Fuji Subaru Line . Montez en passant par les stations et si vous achetez un bâton de marche, faites-le tamponner aux différents refuges de montagne le long du chemin. Profitez de la vue, surtout pendant la descente.

Coup d'œil sur le sentier Yoshida

Démarrez à la 5e station Fuji-Subaru Line, à environ 2300 mètres au-dessus du niveau de la mer

Ascension : Sentier de 5,8 km. Environ 5 à 7 h. De nombreuses installations disponibles

Descente : Sentier de 6,9 km. Environ 3 à 5 h. Pas de refuges de montagne, peu d'installations

L'ascension et la descente suivent des chemins différents

Aperçu de l'itinéraire

Le sentier Yoshida est de loin le plus populaire des quatre itinéraires. Il accueille trois fois plus de randonneurs que le sentier Fujinomiya , le deuxième en popularité. Entre la 5e et la 7e station, le chemin zigzague sur une légère pente. Après la 7e station, il devient légèrement plus rocailleux et à partir de la 8e station, il fusionne avec le sentier Subashiri dans la montée comme dans la descente. Cette zone peut être encombrée, surtout pendant les heures qui précèdent le lever de soleil.

Installations

Itinéraire le plus facile pour l'ascension du mont Fuji , le sentier Yoshida est équipé du plus grand nombre d'installations, situées à environ 1 h à 1 h 30 les unes des autres. Parmi ces installations figurent des centres de premiers soins et des médecins aux 5e, 7e et 8e stations, des distributeurs automatiques et des refuges de montagne. Dans le centre d'assistance de la 6e station, vous pouvez emprunter des casques en versant une caution de 3000 yens. Tous les refuges disposent de toilettes (pour quelques yens), et le personnel peut tamponner votre bâton de marche. Une fois arrivé.e en haut, vous pouvez même poster une lettre depuis le sommet.

Début de votre trek

Le sentier Yoshida commence réellement au sanctuaire Fujiyoshida Sengen au pied du mont Fuji. Autrefois, ce sanctuaire était le point de départ traditionnel de l'escalade de la montagne depuis son flanc septentrional. De nos jours, la plupart des randonneurs partent de la 5e station Fuji-Subaru Line, raccourcissant la durée totale de la randonnée de plus de 5 h.

Accès au point de départ du sentier de randonnée

Accédez au point de départ principal du sentier de randonnée à la 5e station Fuji-Subaru Line via le bus express au départ de Tokyo, via un bus local depuis l'une des gares à proximité, ou bien en voiture.

Les bus express au départ de Tokyo opèrent depuis Shinjuku pendant la saison d'escalade et l'aller simple coûte 2700 yens. Il est nécessaire de réserver .

Des bus partent des stations Fujisan ou Kawaguchiko jusqu'à la 5e station au moins une fois par heure dès 6 h 20 du matin. Ce bus ne nécessite aucune réservation et l'aller-retour coûte 2100 yens.

Si vous louez une voiture, rejoignez le parking Fujihokuroku (1000 yens par voiture) et prenez ensuite la navette jusqu'à la 5e station (1860 yens l'aller-retour). Les navettes partent toutes les 30 minutes de 5 h 30 à 19 h, et elles sont disponibles encore plus tôt le matin les vendredi et samedi.

L'ascension

De la 5e station jusqu'au sommet, prévoyez au moins 6 h d'ascension. Le plus long tronçon se situe entre la 7e et la 8e station, il peut durer plus de 1 h 40, et son altitude est comprise entre 2700 mètres et 3100 mètres. Dans cette zone, le terrain change aussi, d'un chemin plat qui zigzague à un sol plus pentu et rocailleux. La partie la plus encombrée et la plus lente peut être située entre la 8e station et le sommet, car c'est là où convergent les sentiers Yoshida et Subashiri . Partez bien à l'avance si vous désirez atteindre le sommet à temps pour assister au lever du soleil.

Comme il s'agit du plus facile des sentiers du Fuji, profitez autant que possible de l'ascension et de la descente en jouissant du paysage. Trouvez un rythme confortable dès le début et faites souvent (toutes les heures) des pauses. Prêtez attention aux balises du sentier, surtout pendant la descente. Les sentiers Subashiri et Yoshida partagent un chemin jusqu'à la 8e station, puis bifurquent, ce qui peut vous conduire à emprunter accidentellement le mauvais chemin si vous manquez de vigilance. Suivez les balises jaunes du sentier Yoshida.

Où séjourner

Pour ceux qui désirent séjourner dans un refuge de montagne avant d'effectuer une ascension au lever du soleil, il est fortement recommandé de réserver avant d'escalader la montagne. Goraikokan se situe à la station de mi-parcours entre la 8e et la 9e station, à environ 3450 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le dortoir est rudimentaire : on vous fournit une couverture et un oreiller, et vous dormez au côté des autres hôtes dans une salle commune. Comptez 6500 yens minimum la nuit.

Taishikan se situe à la 8e station, à 3100 mètres au-dessus du niveau de la mer et à environ 2 h 30 du sommet. Chaque personne reçoit un sac de couchage individuel de qualité supérieure, ainsi qu'un emplacement. Le logement propose aussi des repas végétariens pour ceux qui ne mangent pas de viande. Comptez 8500 yens minimum la nuit, avec deux repas compris.

Kamaiwakan se trouve à la 7e station, à 2790 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cet endroit est situé à seulement 2 h de marche de la 5e station Yoshida. Comptez 7300 yens minimum la nuit pour une place en semaine, avec un repas compris. Des sacs de couchage et des emplacements sont fournis dans un vaste dortoir à lits superposés.

Pour plus de renseignements et pour en savoir plus sur les autres hébergements disponibles, consultez la liste complète des refuges du mont Fuji .

Mots-clés