Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

story guide ekiben 01 story guide ekiben 01

GUIDE Découvrez la tradition des ekiben Les ekiben, sortes de plateaux-repas délicieux, sont très pratiques lorsque vous voyagez

Dégustez les meilleures spécialités du terroir tout en voyageant grâce aux ekiben

Le Japon dispose d'un réseau ferroviaire remarquable composé de trains à grande vitesse ultramodernes et de trains locaux de grande qualité. Le train est donc le moyen de transport le plus usité pour voyager à travers l'archipel et il a donné naissance à une toute nouvelle forme de culture culinaire en lien avec les spécialités régionales : l'ekiben. Ekiben est une combinaison des mots « eki » (gare en japonais) et « bento » (boîte-repas traditionnelle japonaise) qui désigne un plateau-repas. Manger un ekiben lors d'un trajet en train est une expérience typiquement japonaise. Il en existe un nombre infini de variétés présentées dans des emballages innovants.

La première ligne de chemin de fer a ouvert au Japon en 1872 et reliait Shimbashi (à Tokyo) à Yokohama. Le réseau s'est ensuite très rapidement développé. Soudain, tous les Japonais se rendaient au travail en train. Des vendeurs proposant des déjeuners préemballés dans des boîtes en bois défilaient alors le long des trains bondés avant leur départ. Dès qu'une ligne de train ouvrait dans une nouvelle ville, un nouvel ekiben régional apparaissait. Ce plateau-repas a gagné en popularité au même rythme que le développement du réseau ferroviaire dans le pays. Son nombre de variétés a également fortement augmenté au fil du temps. Comme les trains à grande vitesse n'en étaient même pas encore à leur ébauche, les trajets en train étaient très longs et allongeaient la durée entre deux repas. Les ekiben sont donc apparus comme la meilleure solution pour soulager la faim des voyageurs à bord des trains japonais. Ainsi, acheter un plateau-repas ou bento avant de monter à bord d'un train demeure à ce jour une tradition typiquement japonaise.

Voyager en train permet de faire de délicieuses découvertes culinaires

La géographie du Japon a donné lieu à des cuisines régionales très spécifiques. Le réfrigérateur n'avait pas encore été inventé lorsque les premiers trains ont été mis en circulation, c'est pourquoi les ekiben étaient cuisinés à partir d'ingrédients locaux les plus frais possible. Les fabricants d'ekiben d'aujourd'hui ont maintenu cette tradition, donc voyager en train est une très bonne occasion de goûter à des spécialités locales. Ainsi, vous trouverez dans la gare de Kyoto des incontournables de la cuisine de la région comme des sushis enveloppés dans du yuba (peau de tofu) ou du riz au poivre. La gare de Tokyo, l'un des centres de transit les plus importants du Japon, renferme une grande sélection d'ekiben régionaux issus de tout l'archipel. Choisir un ekiben est probablement l'un des aspects les plus compliqués du voyage en train dans le pays !

Les trains japonais ont beau être modernes, ils ne sont pas équipés de micro-ondes intégrés… contrairement à certains ekiben ! Par exemple, l'ekiben de langue de bœuf grillée au charbon de bois Gokusen de la préfecture de Miyagi dispose d'une petite poche chauffante intégrée. Tirez tout simplement sur la ficelle et patientez quelques minutes : votre bento se réchauffe tout seul !

Les ekiben sont préemballés avec tout ce dont vous avez besoin pour les manger. Une fois assis(e) à bord du train, déballez votre boîte-repas et dégustez des spécialités japonaises tout en admirant les paysages qui défilent derrière la fenêtre. Qui sait, vous passerez peut-être même devant les champs de riz qui ont servi pour la préparation de votre ekiben.

Les grandes gares comptent plusieurs magasins vendant des ekiben de régions différentes. Les petites gares, quant à elles, proposent un choix restreint de spécialités locales, souvent disponibles à l'achat dans un cabinet vitré ou à un comptoir situé à proximité des quais. Il n'est pas toujours possible de voir directement ce que renferme un ekiben, mais des photos sont généralement situées à proximité pour vous aiguiller dans votre choix. Les prix s'échelonnent de moins de 1000 yens pour un simple repas à base de riz, de légumes locaux et d'un plat principal, à 3000 yens pour un ekiben gastronomique contenant par exemple du bœuf wagyu.

Certains chefs ont poussé la tradition de l'ekiben régional encore plus loin en utilisant des emballages régionaux facilement identifiables. Ces derniers rendent ainsi hommage à leur origine locale et peuvent également faire office de souvenir de la région. Des plus pratiques aux plus excentriques, il existe donc des ekiben pour tous les goûts.

Moo Taro Bento, Mie

Les amateurs de bœuf transitant dans la préfecture de Mie se doivent d'essayer le Moo Taro Bento. Ce plateau-repas à base de bœuf japonais de première qualité, de riz et de légumes est servi dans une boîte en forme de vache qui joue de la musique lorsque vous l'ouvrez. Il en existe également une version qui se réchauffe toute seule lorsque vous tirez sur une ficelle.

Masu no Sushi, Toyama

À Toyama, le Masu No Sushi Ekiben est un incontournable. Cette boîte en cèdre hautement photogénique se doit d'être gardée en souvenir. Elle renferme des morceaux de sashimi de truite disposés sur du riz Toyama, le tout emballé dans des feuilles de bambou. Cette forme de sushi est particulièrement appréciée des riziculteurs depuis près d'un millénaire.

Daruma Bento, Gunma

Le daruma est un symbole de la préfecture de Gunma. Cette figurine japonaise traditionnelle est un porte-bonheur inspiré du fondateur du bouddhisme zen. L'ekiben daruma se compose de riz, de poisson et de légumes locaux. Après avoir fini votre repas, vous pouvez vous servir de la boîte comme tirelire.

Hipparidako, Nishi Akashi

La gare de Nishi Akashi, dans la préfecture de Hyogo, est célèbre pour son ekiben à base de poulpe. Le Hipparidako Ekiben est servi dans un pot en terre cuite similaire à ceux utilisés pour attraper les poulpes qui nagent dans les eaux d'Akashi. Il renferme un magnifique assemblage de riz, de poulpe d'Akashi et de spécialités locales comme des pousses de bambou et des champignons shiitake.

Kaisen Ezo Shomi, Sapporo

La région de Hokkaido, au nord de l'archipel, jouit selon certains des meilleurs fruits de mer du pays. Dégustez le meilleur de la région grâce à un ekiben luxueux. Celui-ci renferme un lit de riz à sushi au goût légèrement vinaigré garni de saumon de Hokkaido, d'œufs de saumon, de crabe, de noix de Saint-Jacques et d'oursin.

Les ekiben contiennent généralement du bœuf, du porc ou du poisson en guise de plat principal et des légumes et du riz en accompagnements. Il est donc assez difficile de trouver des ekiben végétariens, végétaliens ou sans gluten. Les grandes gares du pays proposent plusieurs variétés d'ekiben végétariens ou végétaliens, notamment le stand Vegetable Bento situé dans la gare de Tokyo. La boîte affiche des pictogrammes faciles à comprendre pour indiquer que l'ekiben ne contient pas de viande, poisson, œuf ou produits laitiers. Le Vegetable Bento contient un mélange de légumes de saison de la région du Kanto et deux types de riz. Il est très rare de trouver des plats sans gluten au Japon. Toutefois, si vous souhaitez vraiment goûter à un ekiben sans gluten, renseignez-vous bien au préalable, car les ekiben contiennent généralement un plat cuisiné avec de la sauce soja, notamment les légumes.

Faites attention lorsque vous mangez ou buvez à l'intérieur d'un train au Japon. Dans les trains longue distance express comme les shinkansen ou autres trains à grande vitesse, il est tout à fait courant de manger et de boire. D'ailleurs, de nombreuses compagnies ferroviaires ont des agents à bord qui passent dans les wagons avec des chariots remplis d'ekiben et de boissons. À l'opposé, les trains locaux de courte distance ne sont pas l'endroit idéal pour déguster un repas et ne sont d'ailleurs pas aménagés pour. Toutefois, il arrive parfois de voir des gens boire de l'eau, du thé ou même de l'alcool à bord de ces trains. Comme ils sont parfois extrêmement bondés, la règle veut que vous essayiez de prendre le moins de place possible dans le wagon, alors faites preuve de bon sens pour éviter de renverser votre boisson sur un autre passager.

Vous aimerez aussi…

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages