Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Otaru Snow Light Path Otaru Snow Light Path

GUIDE Le Japon en février

Bonne humeur à la fin de l'hiver

Février étant le mois le plus froid de l'année, il est primordial de bien se couvrir et de beaucoup bouger pour se réchauffer. De nombreux évènements sont organisés pendant ce mois de l'année. Il mettent généralement à l'honneur : le temps hivernal, comme lors du célèbre festival de la neige de Sapporo, ou la ténacité à toute épreuve, illustrée à l'occasion du Saidaiji Hadaka Matsuri (festival de l'homme nu) . Le mois de février est également un mois idéal pour passer un week-end à skier puisque les conditions des pistes des grandes stations de sport d'hiver sont encore très agréables.

À savoir avant de partir

  • Bien que cela soit rare, il se peut qu'il neige à Tokyo et dans des régions urbaines très occidentales comme Osaka ou Hiroshima, pensez donc à porter des chaussures adaptées
  • Hokkaido, Nagano et Niigata comptent parmi les destinations de sport d'hiver les plus populaires
  • Le festival de la neige de Hokkaido attire de très nombreux visiteurs, réservez donc votre hébergement bien à l'avance

Venez admirer les paysages enneigés et les sculptures de neige au mois de février dans les régions les plus froides du Japon

Un changement de saison ?

Les quatre saisons sont une des pierres angulaires de la culture japonaise. Printemps, été, automne et hiver suivent leur cours et se succèdent avec une régularité de métronome, comme le veut la tradition. Mais, aussi étrange que cela puisse paraître, sur le calendrier japonais traditionnel, le printemps débuterait le 5 février. Ne vous y méprenez pas : il fait encore très froid au Japon au mois de février (et certaines régions sont encore couvertes de neige), vous devrez donc vous habiller en conséquence.

Des évènements hivernaux pour réchauffer les cœurs

Le plus grand évènement hivernal du Japon est, sans conteste, le festival de la neige de Sapporo, qui attire plus d'un million de visiteurs tous les ans. Des foules de visiteurs se pressent pour venir admirer les sculptures de glace et de neige disséminées dans toute la ville. Mais le festival ne se limite pas à cela : Sapporo s'anime pour l'occasion de centaines de stands proposant spécialités culinaires et boissons typiques pour réchauffer les cœurs des visiteurs malgré les températures glaciales. Et pour ceux qui préfèrent éviter les bains de foule, d'autres festivals moins fréquentés proposent le même genre d'activités, comme le festival de Kamakura à Akita , le festival de la neige de Tokamachi à Niigata et le festival des lanternes de neige du château de Hirosaki à Aomori.

La douce lueur des bougies de neige au festival de Kamakura à Akita

Dans un tout autre registre, le Saidaiji Hadaka Matsuri d'Okinawa vaut également le détour. À l'occasion de ce festival, des hordes d'hommes vêtus de pagnes se battent désespérément dans l'espoir de s'emparer de colifichets censés porter bonheur. La parfaite illustration de la maxime : « il faut le voir pour le croire ». Attendez-vous à voir échauffourées, drames exaltants, retournements de situation soudains et peau nue à perte de vue. Un spectacle incroyable !

Du ski de haute volée

Le Japon est un pays montagneux qui connaît d'abondantes chutes de neige, il compte donc de nombreuses stations de ski éparpillées sur tout son territoire. Mais lorsque l'on parle de ski au Japon, on pense souvent tout de suite à Hokkaido . Et ce n'est pas pour rien. Niseko ainsi que les stations voisines de Rusutsu et Kiroro comptent parmi les meilleurs endroits du Japon pour skier. Poudreuse de haute qualité, longues pistes et nombreux sentiers hors-pistes contribuent à leur popularité.

Les pistes fraîches et les vues panoramiques de Rusutsu

Bonheur alpin au cœur du Japon

La haute altitude et la culture des sports d'hiver qui caractérisent la préfecture de Nagano en ont fait un choix tout indiqué pour les Jeux olympiques d'hiver de 1998. Avec plusieurs stations très réputées, et notamment Happo-one (qui compte des pistes olympiques), Hakuba attire des foules de skieurs venus du monde entier. Le nord-est de la préfecture jouit également d'une grande popularité, notamment grâce au domaine skiable de Shiga Kogen qui regroupe de nombreuses stations accessibles avec un pass unique. Il s'agit même de la région de sport d'hiver de prédilection de la famille impériale. Sur la côte nord-ouest, Niigata compte des stations importantes qui valent le détour, comme Suginohara ou Akakan.

Au chaud quand il fait froid

Et pour les plus frileux, il est évidemment possible de profiter des charmes de la culture japonaise, bien au chaud. Ils pourront par exemple se réfugier au Kabukiza de Ginza et découvrir les pièces de théâtre japonaises traditionnelles à l'abri du froid, ou encore se rendre dans un des nombreux centres commerciaux du pays. Mais le meilleur moyen de se réchauffer, et certainement le plus traditionnel, reste de plonger dans les eaux naturellement chaudes d'une station thermale.

Kusatsu, dans la préfecture de Gunma est une source chaude prisée

Si rien de tout cela ne vous convient, il ne vous restera qu'une solution : partir à la recherche de températures plus clémentes en se dirigeant vers le sud du pays. Au début du mois de février, les températures d'Okinawa oscillent entre 15 et 20°C et la floraison des cerisiers bat déjà son plein. Plus proche de l'île principale et accessible en shinkansen, Kyushu constitue une excellente alternative à Okinawa. L'île jouit de températures relativement douces et abrite l'une des villes thermales les plus célèbres du pays : Beppu .

Kagoshima à l'extrémité sud de Kyushu

Le début du printemps

Même si les températures sont encore froides au mois de février, un vent de vitalité, synonyme de renaissance, semble déjà souffler sur le pays. Quelques semaines plus tard, vers la seconde moitié du mois, les températures s'adoucissent et les pruniers commencent à fleurir, marquant ainsi le début du printemps. Le jardin Kairakuen dans la préfecture d'Ibaraki , Koshikawa Korakuen à Tokyo , le sanctuaire de Kitano Tenmangu à Kyoto et le sanctuaire Daizafu Tenmangu dans la préfecture de Fukuoka comptent parmi les plus beaux endroits du pays pour admirer les fleurs de cerisiers.

  • Home

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages