Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

sg094 sg094

GUIDE Pêcher au Japon Le Japon fait le bonheur des pêcheurs

L'écosystème diversifié du Japon en fait le parfait repère des amateurs de pêche

À l'origine une nécessité pour subvenir aux besoins, la pêche est devenue un passe-temps populaire au Japon. Ainsi, il est aujourd'hui possible de faire de la pêche à la mouche dans des lacs et rivières à travers le pays ou de prendre le large afin de pêcher en haute mer. Même les grandes villes comme Tokyo et Osaka ont réussi à trouver des espaces de « pêche urbaine », preuve de l'influence encore considérable de cette activité.

Quel type de pêche peut-on pratiquer au Japon ?

Avec ses abondantes montagnes, le Japon est l'endroit idéal pour s'adonner à la pêche à la mouche. En effet, grâce au relief et à la quantité de fonte des neiges, toutes les grandes îles du pays comptent de nombreux ruisseaux et rivières dans lesquels lancer votre ligne.

Le lac Akan situé au cœur du parc national d'Akan-Mashu à Hokkaido est particulièrement prisé des amateurs de pêche à la mouche. Les Alpes japonaises , du côté des préfectures de Gifu et de Nagano, sont également d'excellents sites de pêche. Chaque lieu dispose de ses propres règles quant à l'obtention d'un permis (même juste pour une journée), alors renseignez-vous avant de partir à l'aventure.

 

Prenez le large pour vous essayer à la pêche en haute mer

 

Le Japon est également le paradis de la pêche en haute mer. Plusieurs voyagistes et agences d'excursions sur la côte proposent d'emmener les touristes au large, sur l'océan, pour tenter de pêcher de nombreux animaux océaniques. La meilleure façon de vous essayer à la pêche en haute mer est de réserver une excursion, car le faire seul est assez compliqué. Les organisateurs de l'excursion vous enseigneront tout ce qu'il faut savoir sur cette activité et vous mèneront jusqu'aux endroits les plus prometteurs.

 

Assurez-vous d'avoir tous les permis qu'il vous faut pour pêcher au Japon

 

Comment pêcher au Japon ?

La pêche au Japon nécessite un peu de préparation. En effet, vous avez généralement besoin d'une forme de permis, même à la journée. Heureusement, il existe de nombreux voyagistes anglophones dans tout le Japon qui se feront un plaisir de faire tout le nécessaire à votre place.

 

Les rivières japonaises se prêtent parfaitement à la pêche à la mouche

 

La pêche à la mouche

Trout & King Fishing Tours organise des excursions de pêche à la mouche dans tout le pays, même à Hokkaido. Ils proposent également des expériences sur mesure. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de Far East Outfitters.

 

Partez en mer à bord d'un bateau de pêche affrété

 

La pêche en haute mer

Bassin' Heaven's Tokyo Fishing Guide Service propose des excursions toute l'année près de la capitale, tandis que EGA Fish Japan Charter Tours organise des expéditions en mer juste en dehors de Hiroshima, avec tout le matériel de pêche inclus sans frais supplémentaires.

 

Passez une soirée amusante dans un restaurant de pêche

 

Qu'est-ce que la pêche urbaine ?

Les villes japonaises vous permettent de vous adonner à la pêche urbaine. Les centres de pêche urbaine consistent en de petites étendues d'eau peuplées de poissons. Les visiteurs doivent s'acquitter d'une petite somme pour tenter d'attraper quelque chose. Vous n'avez généralement pas le droit de garder vos prises, mais si vous attrapez un gros poisson, certains centres vous offrent une heure de plus gratuite en guise de récompense. La plupart des grandes villes comptent également des lieux de pêche en intérieur. Les restaurants de pêche ont eux aussi le vent en poupe. Par exemple, Zauo est un restaurant populaire qui propose aux clients de leur enseigne à Shinjuku de pêcher ce qu'ils vont manger dans le bassin du restaurant. Les chefs cuisinent ensuite votre prise du jour.

Et la pêche traditionnelle dans tout ça ?

La pêche existe au Japon depuis des siècles, alors le pays a inventé ses propres types de pêche encore pratiqués aujourd'hui. Parmi eux, l'ukai, méthode qui consiste à s'aider de cormorans dressés pour capturer des poissons de rivière. Ce type de pêche est particulièrement célèbre à Gifu et elle a lieu sur la Nagaragawa de mai à octobre. La pêche au cormoran se pratique également à Kyoto et à Uji de juillet à septembre.

Le tenkara est une variante de la pêche à la mouche se concentrant sur la technique de pêche en elle-même, plutôt que sur un matériel avancé. Cette méthode existe depuis des centaines d'années, sa première mention officielle remontant à 1878. Les pêcheurs utilisent du matériel très simple : une longue canne flexible. Le tenkara est devenu tellement populaire que des entreprises aux États-Unis ont commencé à proposer aux touristes de s'y essayer.

Enfin, il existe également le dobu. Il s'agit d'une autre approche de la pêche à la mouche en eau douce avec une grande canne, mais cette fois-ci, il est question de placer délicatement l'appât à l'hameçon et, grâce à un poids attaché à l'autre bout, le laisser couler. Cette pratique s'utilise principalement pour pêcher le maquereau, l'ayu et la vandoise.

Toutes ces informations sont exactes au moment de leur rédaction, en mars 2019.

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages