Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

story guide story guide

GUIDE Le baseball au Japon Un air d'Amérique au Japon

Même si le sumo est le sport national du Japon, le baseball est sans aucun doute le plus populaire

Au Japon, le baseball est un sport extrêmement compétitif, joué avec passion et suivi par des supporters très fidèles. En effet, les Japonais affluent en masse non seulement pour soutenir leur équipe professionnelle préférée, mais également pour assister aux tournois semi-annuels entre lycées d'une intensité remarquable. Bien qu'à première vue il ne semble pas si différent du baseball américain, ce sport a été tout aussi japonisé que les magasins de proximité et Noël. Si vous êtes au Japon pendant la saison de baseball (de mars à octobre), procurez-vous un billet, achetez l'écharpe d'une équipe et assistez à un match !

 

Assister à un match de baseball japonais, une expérience divertissante

 

Différences entre la NPB et la LMB

La Nippon Professional Baseball ou NPB (en français « Baseball professionnel nippon ») est l'équivalent japonais de la Ligue majeure de baseball ou LMB (organisation nord-américaine). C'est la plus grande compétition de baseball du pays. Au Japon, le baseball est appelé « Pro Yakyu » et bien qu'il soit assez similaire à la LMB, il comporte néanmoins quelques différences de taille. Tout d'abord, la taille de la balle est légèrement plus petite au Japon qu'aux États-Unis et un match peut se terminer sur une égalité. Il existe deux ligues : la Central League et la Pacific League, avec leurs propres séries éliminatoires. Les champions des deux ligues s'affrontent ensuite en finale des Japan Championship Series.

 

L'équipe des Fukuoka SoftBank Hawks fait chaque année partie des meilleurs de la NPB

 

L'esprit de loyauté et la fierté locale qui entourent ce sport signifient qu'il y a beaucoup moins d'échanges de joueurs que dans la LMB, mais il n'y a pas pour autant de sentiment de trahison envers les joueurs qui partent jouer à l'étranger. Cette fierté locale devient nationale lorsque les joueurs japonais démontrent la puissance de la NPB aux yeux du reste du monde. Le légendaire joueur Ichiro Suzuki, qui détient le record quasi imbattable de 262 frappes en une saison de LMB, est toujours idolâtré des Japonais, alors qu'il n'a pas joué dans le pays depuis près de vingt ans. Quand Hideki Matsui a signé chez les Yankees en 2002, Tokyo a organisé un défilé en l'honneur de son départ. Plus récemment, Shohei Ohtani a été sacré recrue de l'année 2018 de la Ligue américaine et continue à faire les gros titres de son pays natal.

 

Le tournoi de baseball lycéen (aussi appelé Koshien) est très suivi au Japon

 

Tournoi national de baseball lycéen au Koshien

Le tournoi national de baseball lycéen et le tournoi de printemps sur invitation, qui ont lieu chaque année au stade Koshien dans la préfecture de Hyogo, ont certainement encore plus de succès que les championnats de la NPB.

Le Koshien est assez semblable aux compétitions de basketball universitaire de la NCAA en termes de popularité, d'attraction du public et de chances de recrutement au sein d'une équipe professionnelle. Les joueurs du Koshien sont juste plus jeunes que ceux de la NCAA. Le tournoi suscite de très vives émotions chez tous les Japonais scotchés à leurs écrans de télévision. Remporter le titre signifie pouvoir faire carrière dans la NPB. Les meilleurs joueurs deviennent des stars nationales du jour au lendemain et les équipes se battent pour les recruter. Les tournois de printemps et d'été du Koshien jouissent d'une importance, d'un suivi et suscitent des émotions inégalés par tout autre tournoi de baseball au monde.

 

 

Si vous voyagez dans la région du Kansai pendant la période du tournoi, allez au stade pour assister à un très bon match de baseball lycéen et admirer le spectacle des fanfares et des pom-pom girls, tous habillés aux couleurs des équipes. Notez toutefois qu'il peut faire très chaud en été, alors soyez équipé pour faire face à la chaleur. De plus, il peut être difficile de se procurer des billets pour un match le week-end ou vers la fin du tournoi.

 

Le stade Koshien accueille tous les ans le tournoi national de baseball lycéen

 

Des groupes de supporters dynamiques

Les oendan sont des groupes de supporters dévoués soutenant les équipes de sport de leur école. Ils constituent un élément essentiel des compétitions scolaires. Contrairement aux pom-pom girls avec leurs chorégraphies et leurs pompons, les oendan expriment leur soutien non pas par le spectacle, mais en incitant un maximum de participation du public. Leurs membres sont généralement vêtus de vêtements traditionnels de festivals ornés du logo de leur équipe et frappent sur des tambours taiko à un rythme effréné, agitent des drapeaux et scandent des acclamations élaborées et accrocheuses en changeant les mots suivant les équipes et les joueurs en place. Ils ne s'arrêtent jamais et leur énergie est tout bonnement impressionnante. En effet, même quand leur équipe est clairement perdante, ils continuent à la supporter jusqu'à la fin du match, aussi amère la défaite soit-elle.

 

Les supporters japonais de baseball figurent parmi les plus passionnés au monde

 

Il est assez facile, même pour des supporters lambdas, de se laisser entraîner par la fougue des oendan. Même si leur soutien n'est pas aussi intense, ils applaudissent tout autant, agitent des accessoires aux couleurs de leur équipe (de petites battes en plastique, des écharpes colorées ou de minuscules parapluies), chantent des chants emblématiques avec cœur et dansent à chaque fois que leur équipe marque.

Même s'il existe une grande rivalité entre les différentes équipes, l'ambiance est généralement très conviviale et il n'y a que très rarement des débordements. Toutefois, notez qu'il est souvent interdit de prendre place dans une section réservée pour les supporters de l'une des deux équipes si vous portez les couleurs de l'autre équipe. Ne vous inquiétez pas si vous ne connaissez pas les chants, munissez-vous simplement de cornes de supporters, de ballons fusées ou de drapeaux colorés pour vous joindre à l'euphorie générale.

 

Amusez-vous dans les tribunes

 

Assister à un match

Vous pouvez acheter des billets pour un match de baseball de différentes façons, mais le plus simple est en ligne ou dans une supérette. Vous pouvez également directement les acheter au stade ou dans des billetteries qui en vendent à rabais. Il est préférable de vous y prendre à l'avance pour être sûr d'en obtenir.

En effet, les billets pour des matchs le week-end sont vite épuisés et il est parfois difficile d'en obtenir pour des matchs opposant deux équipes historiquement rivales (comme les Yomiuri Giants de Tokyo et les Hanshin Tigers du Kansai). Les équipes jouent en général six matchs par semaine pendant la saison, alors pourquoi ne pas prévoir d'en voir un en soirée ou en après-midi pendant votre séjour ?

Les billets pour les tournois de printemps et d'été de baseball lycéen au Koshien sont assez bon marché, mais prévoyez de vous y rendre assez tôt. En effet, le stade se remplit très vite, même en semaine quand la plupart des Japonais sont censés être au travail. Un billet est valable pour tous les matchs de la journée, soit souvent quatre matchs lors des premiers tours.

Manger et boire au stade

Tous les stades abritent des stands de nourriture et de boissons variées qui proposent même des spécialités japonaises que vous ne trouverez probablement pas ailleurs. Pour commander à boire, il vous suffit de lever la main depuis votre siège. En effet, de jeunes employés arpentent les tribunes équipés de fûts de bière sur le dos et d'autres boissons non alcoolisées, prêts à vous servir un verre de bière glacée pétillante. Ils proposent également quelques en-cas à la vente.

Vous pouvez tout à fait apporter votre propre pique-nique et vos boissons, il n'est d'ailleurs pas rare de voir des personnes munies de bento faits maison lors des matchs qui ont lieu pendant les heures de repas. Les boissons sont également autorisées, à condition de les verser dans les verres en plastique fournis.

 

Frappez quelques balles dans une cage de frappe

 

Les cages de frappe

Si vous ne pouvez pas assister à un match, mais avez quand même envie de vous initier au baseball japonais, allez manier la batte dans une cage de frappe. Ces cages d'entraînement existent partout au Japon et sont très accessibles, même pour les non-initiés. Les tarifs sont appliqués par lot de balles (avec un minimum de 20 balles habituellement) et comprennent le prêt de battes, de casques et de gants. Ces centres varient en qualité suivant les lieux, des plus basiques aux plus avancés. Certains disposent même de visuels réalistes donnant l'impression de jouer avec des lanceurs célèbres de la ligue NPB effectuant des lancers allant jusqu'à 150 km/h. C'est vous qui contrôlez tout, donc choisissez votre vitesse et frappez !

Dernière mise à jour : 12 mars 2019

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages