Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Jardin du temple Ikoji 医光寺雪舟庭園

Iko-ji Teien Garden
Iko-ji Teien Garden

Le plus beau jardin de Sesshu, célèbre peintre du XVe siècle

Ce jardin est un chef-d'œuvre de Sesshu Toyo (1420-1506), l'un des plus grands artistes de l'histoire japonaise. Il aurait été créé vers 1478 alors que Sesshu Toyo était prêtre au temple Ikoji.

À ne pas manquer

  • Les statues rakan, ayant chacune une expression singulière
  • Le musée mémorial de Sesshu à deux pas
  • Un autre jardin Sesshu près du temple Manpukuji

Comment s'y rendre

Prenez un bus depuis la gare de Masuda et comptez 10 minutes de trajet. Dans les bus à destination de Masago, descendez à l'arrêt Ikoji.

Masuda est le dernier arrêt de la Sanin Main Line partant de Tottori.

Paysagisme et peinture japonaise

Au Japon, on trouve principalement deux types de jardins : les jardins panoramiques, destinés à être vus d'un seul point de vue, généralement depuis la véranda d'un temple ou d'une maison de samouraïs, et les jardins de promenade, conçus pour la promenade et ressemblant davantage à un parc. On peut considérer celui-ci comme un jardin en partie destiné à la promenade.

Il se déroule comme un kakemono (peinture encadrée de rouleaux). L'étang a la forme d'une grue volant vers l'ouest et l'île a la forme d'une tortue. La tortue et la grue sont toutes deux des symboles de longévité.

Le jardin est peuplé d'éléments qui changent au fil des saisons : au printemps, les fleurs de cerisiers pleureurs ; en mai, les azalées ; en été, une verdure luxuriante ; en automne, les érables rougissant ; et en hiver, les chutes de neige. Beaucoup considèrent que c'est en cette saison que le jardin est le plus évocateur des peintures de Sesshu.

L'histoire de Sesshu

Il naît dans la campagne d'Okayama en 1420. Alors qu'il est jeune garçon, Sesshu est formé pour devenir moine zen et son aptitude à l'art se révèle rapidement. Il reçoit alors le nom de Toyo. Plus tard, il s'installe au temple Shofukuji à Kyoto et étudie avec Shubun, le plus grand peintre de l'époque. Une fois devenu peintre à part entière, il prend le nom de Sesshu.

Sesshu déménage dans l'ouest du Japon et y peint la plupart de ses chefs-d'œuvre. L'art de l'époque était basé sur les techniques de peinture à l'encre de la dynastie Song de Chine, mais Sesshu est réputé pour avoir modifié ce style et l'avoir transformé en une version typiquement japonaise, ayant encore une influence déterminante de nos jours.

Il rentre à Masuda vers la fin de sa vie et est enterré non loin du musée mémorial de Sesshu.

Découverte de l'intérieur du temple

En vous promenant dans les salles du temple, vous découvrirez de nombreuses œuvres d'art, y compris de jolis paravents (même si aucun n'a été réalisé par Sesshu) et une superbe peinture du XVIIIe siècle montrant Bouddha parvenant au Nirvana. Le Kaizan-do, une petite salle du bâtiment principal abritant une collection de statues rakan, mérite d'être visitée.

Les rakan étaient les disciples du Bouddha et l'une des caractéristiques de leurs statues est que chacune d'entre elles est sculptée avec une expression unique. Il n'y en a que 16 ici, au lieu des 500 que l'on peut trouver dans plusieurs lieux, mais les détails des sculptures et leurs expressions faciales sont très joliment réalisés. Elles ont été sculptées dans des blocs de pin rouge.

Ensuite, dirigez-vous vers le temple voisin Manpukuji , situé à seulement 500 mètres, où un autre jardin Sesshu vous attend.

Temple Manpukuji, l'autre jardin

Manpukuji, l'un des plus anciens temples de la région, a été déplacé à cet endroit en 1374 par le 11ème seigneur d'Iwami, Masuda Kanemi, qui en a fait le temple familial. Il est très différent du temple Ikoji. Plus minimaliste, il arbore moins de décorations, à l'image de son jardin. La véranda offre une vue parfaite sur ce dernier. En réservant à l'avance, vous pourrez déguster un thé matcha accompagné d'un gâteau. Vous pouvez admirer le jardin en sirotant votre thé.

Le gros rocher qui dépasse de la « montagne » derrière l'étang représente le mont Meru, l'axe de l'univers ou Shimisen en japonais. L'étang a la forme du caractère chinois kokoro, signifiant « cœur ».

Près de Jardin du temple Ikoji

Iko-ji Teien Garden Histoire
Jardin Du Temple Ikoji Masuda-shi, Shimane-ken
Sesshu Memorial Museum Art Et Design
Musée Mémorial De Sesshu Masuda-shi, Shimane-ken
Hitomaro Shrine Histoire
Sanctuaire De Kakinomoto-Jinja Masuda-shi, Shimane-ken
Maria Chapel Histoire
Chapelle Sainte-Marie Kanoashi-gun, Shimane-ken
Festivals Et Événements
Festival Yabusame À Tsuwano Kanoashi-gun, Shimane-ken
Tonomachi Street Lieux À Visiter
Rue Tonomachi-Dori Matsue-shi, Shimane-ken