Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Sanctuaire de Meiji-jingu 明治神宮

Meiji-jingu Shrine
Meiji-jingu Shrine

Lieu de rencontre entre la culture populaire moderne et l'histoire de Tokyo

Entouré d'une forêt verdoyante au cœur de Tokyo , ce majestueux sanctuaire shintoïste est dédié à l'empereur Meiji (1852-1912) et à l'impératrice Shoken, les premiers empereurs du Japon moderne.

Meiji-jingu devrait être l'une de vos premières visites à votre arrivée à Tokyo. En effet, toute excursion dans l'agitation de Shibuya ou de Harajuku s'associe parfaitement à une promenade paisible sur les sentiers souvent empruntés menant à ce sanctuaire.

À ne pas manquer

  • Visiter la salle des trésors de Meiji-jingu, remplie de pièces et d'objets anciens provenant de la région
  • Passer par le traditionnel jardin intérieur, un lieu d'énergie spirituelle caché
  • Participer au Grand festival de printemps du sanctuaire, de fin avril à début mai

Comment s'y rendre

Meiji-jingu se trouve juste à côté de la gare de Harajuku et de la station de métro Meiji-jingumae.

Avec le JR pass, prenez la ligne Yamanote jusqu'à la gare de Harajuku. En métro, prenez la ligne Chiyoda ou Fukutoshin jusqu'à Meiji-jingumae. Le sanctuaire se trouve à 10 minutes à pied des deux.

Anecdotes

Le sanctuaire fêtera ses 100 ans en 2020, pile pour les Jeux olympiques de Tokyo

La forêt qui entoure Meiji-jingu et le parc Yoyogi compte plus de 120 000 arbres

Près d'un siècle d'histoire

Le sanctuaire fut construit en 1920 en l'honneur des deux premiers souverains de l'ère moderne du pays, l'empereur Meiji et l'impératrice Shoken.

L'empereur Meiji révolutionna le Japon d'aujourd'hui grâce à l'occidentalisation de la société qui permit au pays de tisser des liens avec les grandes puissances mondiales. Le souverain était un précurseur et un fervent partisan des idéologies qui définissent Tokyo aujourd'hui. Comme beaucoup d'autres sites incontournables de Tokyo , les bâtiments du sanctuaire furent détruits pendant la Seconde Guerre mondiale avant d'être reconstruits grâce à une collecte nationale de fonds.

Sortir de la ville et pénétrer dans la nature

Un peu éloigné de la gare de Harajuku, vous trouverez un sentier sinueux qui vous mènera dans la forêt jusqu'au sanctuaire. La courte promenade jusqu'au portail est bordée de grands arbres dissimulant la vue et les bruits de la ville.

Une fois que vous aurez passé le portail torii à l'entrée du sanctuaire, vous oublierez instantanément que vous vous trouvez au milieu de l'une des villes les plus animées du monde. Plus de 100 000 arbres de nombreuses espèces différentes peuplent cette forêt tranquille. Ces arbres sont des dons provenant des quatre coins du Japon.

Participer aux traditions du sanctuaire

Cette forêt urbaine abrite la structure principale de Meiji-jingu. Si vous venez tout juste d'arriver à Tokyo , ce sanctuaire est une parfaite mise en bouche puisque ses nombreux panneaux explicatifs en anglais vous permettent de participer aux rituels shinto traditionnels, ce qui vous servira par la suite. Vous apprendrez comment faire des offrandes, prier dans la salle principale, écrire vos vœux sur une tablette votive ema et pourrez acheter des porte-bonheur et des talismans protecteurs.

Explorez les autres bâtiments historiques situés au-delà de la salle principale comme la salle des trésors de Meiji, au nord. Cette salle, ouverte un an après le sanctuaire, renferme des objets historiques et des effets personnels ayant appartenu à l'empereur et à l'impératrice.

Un lieu d'énergie spirituelle

Le jardin intérieur s'étend tout au sud de la structure. Bien souvent omis des visiteurs, il n'en demeure pas moins un élément important du sanctuaire. Les jardins d'iris faisaient le bonheur de l'empereur et de l'impératrice qui s'y rendaient souvent. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles Meiji-jingu fut construit à cet endroit.

L'entrée dans le jardin est payante. Il se compose d'un somptueux labyrinthe de sentiers de forêt pittoresques, de massifs d'iris et même d'un salon de thé japonais classique. Le puits de Kiyomasa, du nom du commandant militaire qui l'a creusé il y a 400 ans, est considéré comme un centre d'énergie spirituelle dont les visiteurs s'approchent dans l'espoir de bénéficier de son énergie positive et réparatrice.

De nombreux festivals et événements

L'emplacement central et la riche histoire du sanctuaire de Meiji-jingu en ont fait un lieu accueillant de nombreux festivals tout au long de l'année.

Les festivités débutent dès le premier jour de l'an, lors de Nikku-sai lorsque près de trois millions de visiteurs affluent chaque année dans l'espoir d'attirer la chance sur leur nouvelle année. Les célébrations continuent jusqu'au 31 décembre, avec le rituel de fin d'année Joya-sai. Rares sont les jours sans fête au sanctuaire.

Si vous êtes à Tokyo entre fin avril et début mai, ne manquez surtout pas le grand festival de printemps pendant lequel vous pourrez assister à de magnifiques spectacles de musique et de danses cérémonielles. S'il n'y a pas de festival, alors il y a de fortes chances pour qu'un mariage shinto traditionnel anime Meiji-jingu. Ouvrez grand les yeux afin d'apercevoir la procession.

En outre, le parc Yoyogi environnant accueille également de nombreux festivals, foires alimentaires et spectacles modernes pendant l'année.

Près de Sanctuaire de Meiji-jingu

Meiji-jingu Shrine Histoire
Sanctuaire De Meiji-Jingu Tokyo-to
Yoyogi Park Nature
Parc Yoyogi Tokyo-to
Kokuritsu Nogakudo -National Noh Theater Culture
Théâtre National De Nô Tokyo-to
NHK Studio Park Lieux À Visiter
Studios De La Nhk Tokyo-to
Harajuku & Omotesando & Aoyama Area Shopping
Harajuku Tokyo-to
Lieux À Visiter
New York Bar Tokyo-to
  • HOME
  • Sanctuaire de Meiji-jingu