Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Promenez-vous sur des chemins de pèlerinage millénaires inscrits au patrimoine mondial

Les chemins de pèlerinage de Kumano Kodo sont l'une des plus importantes routes spirituelles au monde. Serpentant à travers les montagnes de la péninsule de Kii à Honshu, une région à cheval sur les préfectures de Wakayama, de Nara, d'Osaka et de Mie, ils sont parcourus par des pèlerins en quête d'illumination depuis plus d'un millénaire.

Les voyageurs modernes viennent vivre des moments de contemplation tranquille, communier avec la nature et plonger dans l'histoire spirituelle du Japon.

À ne pas manquer

  • Parcourir les mêmes chemins que les pèlerins du passé, notamment des ascètes, des samouraïs, des empereurs et des moines
  • Le sanctuaire de Kumano Nachi Taisha et son temple, un exemple parfait de la fusion shinto-bouddhiste
  • Profiter des services de navettes à bagages le long des chemins de pèlerinage pour vous permettre de marcher sans vous encombrer

Comment s'y rendre

Les chemins de pèlerinage sillonnent la péninsule de Kii, et leur point d'accès dépend de votre destination finale ainsi que de la distance que vous souhaitez parcourir. Les principaux centres de transport desservant la région sont Osaka, Kyoto et Nagoya via la Kisei Main Line (aussi appelée la Kinokuni Line).

Pour accéder au sanctuaire de Kumano Nachi Taisha et au temple Seigantoji, prenez le bus qui relie la gare de Kii-Katsuura sur la Kisei Main Line à Nachi-no-Taki-mae en 30 minutes.

Vous pouvez aussi rejoindre Kumano Hayatama Taisha à pied en 15 minutes depuis la gare JR de Shingu, également située sur la Kisei Main Line.

Si vous souhaitez vous rendre à Kumano Hongu Taisha, prenez le bus qui part de la gare JR de Kii-Tanabe, sur la Kisei Main Line. Vous arriverez à Hongu-Taisha-Mae en deux heures.

Anecdotes

La route de pèlerinage est composée de sept chemins

En 2004, les chemins traditionnels et leurs montagnes sacrées ont été inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

Kumano Kodo est l'une des deux seules routes de pèlerinage au monde inscrites par l'UNESCO, la seconde étant le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Une corneille mythique à trois pattes est le symbole de Kumano Kodo ainsi que de l'équipe nationale de football du Japon

Kumano, la demeure des dieux

Depuis toujours, la région de Kumano a été considérée comme une région spirituellement puissante, où les dieux se fondent dans le paysage naturel.

Durant l'époque de Heian (794-1185), la famille impériale du Japon entreprit le périple vers Kumano à la recherche de l'illumination spirituelle. Le pèlerinage se répandit peu à peu à partir de cette époque.

Le triumvirat spirituel de Kumano Sanzan

Kumano Sanzan est le nom collectif des trois sanctuaires les plus sacrés de la région : Le sanctuaire de Kumano Hayatama Taisha , le sanctuaire de Kumano Nachi Taisha (comprenant le temple Seigantoji adjacent) et le sanctuaire de Kumano Hongu Taisha .

Ensemble, ils constituent le centre sacré de la région de Kumano. Dotés d'une architecture unique et originellement dévoués à différentes formes de culte de la nature, les trois sanctuaires ont fini par fusionner, devenant ainsi une destination de pèlerinage de premier plan.

Les sanctuaires Oji comme repères spirituels

Les sanctuaires de Kumano Sanzan attirent le plus grand nombre de pèlerins, mais il existe de nombreux sanctuaires plus petits dispersés le long de la route. Connus sous le nom de sanctuaires Oji, ils ont pour but de protéger et de guider les pèlerins errants.

L'harmonie religieuse par le Shinbutsu-shugo

Avant que la politique ne les sépare à la fin du XIXe siècle, le bouddhisme et le shintoïsme coexistaient pacifiquement sous le nom de Shinbutsu-shugo, une fusion des deux systèmes de croyances. Les dieux shintoïstes étaient considérés comme des manifestations indigènes des divinités bouddhistes. Ceci fut la norme au Japon pendant plus de mille ans.

Au XIXe siècle, le bouddhisme a été séparé du shintoïsme et de nombreux temples et statues bouddhistes ont été détruits.

Bien qu'il soit relativement rare aujourd'hui de trouver des éléments mêlant bouddhisme et shintoïsme, le sanctuaire de Kumano Nachi Taisha et le temple Seigantoji voisin illustrent parfaitement ce lien traditionnel.

Près de Chemins de Pèlerinage de Kumano Kodo

Kumano Kodo Histoire
Chemins De Pèlerinage De Kumano Kodo Wakayama-ken
Kumano Hongu Taisha Grand Shrine Histoire
Sanctuaire De Kumano Hongu Taisha Tanabe-shi, Wakayama-ken
Oyunohara Histoire
Oyunohara Tanabe-shi, Wakayama-ken
Toko-ji Temple Histoire
Temple Tokoji (Wakayama) Tanabe-shi, Wakayama-ken
Yunomine Onsen Détente
Onsen De Yunomine Tanabe-shi, Wakayama-ken
Kawayu Onsen Détente
Onsen De Kawayu Tanabe-shi, Wakayama-ken
  • HOME
  • Chemins de Pèlerinage de Kumano Kodo