Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

bitchu matsuyama castle

Chugoku Okayama Une histoire magnifique à portée de main

De magnifiques jardins, un imposant château et le quartier historique du canal de Kurashiki font d'Okayama une halte digne d'intérêt

La préfecture d'Okayama, connue pour ses délicieux fruits (Momotaro, le garçon né dans une pêche, est le héros et le symbole local) est souvent appelée le pays du soleil. Okayama, capitale et plus grande ville de la préfecture, abrite l'imposant château d'Okayama aux murs noirs et le jardin de Korakuen, l'un des trois plus grands jardins paysagers du Japon. Tout près, la ville commerçante et historique de Kurashiki est célèbre pour ses canaux et son atmosphère relativement inchangée, tandis que Kojima abrite certains des plus grands fabricants de jeans du monde. Okayama sert également de point de départ pour l'île d'art moderne de Naoshima, située dans la préfecture de Kagawa, à proximité.

Comment s'y rendre

Okayama est facilement accessible par le shinkansen JR Tokaido-Sanyo depuis Tokyo, Osaka, Kyoto et Hiroshima. Elle est également desservie par des vols intérieurs à destination de l'aéroport international d'Okayama, des trains locaux en provenance d'Osaka et des services de bus longue distance.

Okayama est une plaque tournante du réseau de transport à la fois régional et local avec un accès pratique en train et en bus aux préfectures voisines dans la région de Chugoku et à Shikoku. Les villes du nord de la préfecture telles que Tsuyama et Takahashi sont également bien reliées au réseau routier et ferroviaire. L'aéroport international d'Okayama propose des vols intérieurs vers les principales villes du Japon, dont Okinawa et Hokkaido. Des liaisons internationales sont disponibles vers Guam, la Corée et la Chine.

Afficher plus de détails

À ne pas manquer

  • Exploration du quartier historique de Bikan à Kurashiki
  • Promenade dans Korakuen, l'un des trois plus grands jardins du Japon
  • Le château d'Okayama et la vue depuis le parc du château
  • La spécialité locale, les bonbons kibi dango, à base de riz mochi

Spécialités locales

  • Le raisin d'Okayama

    Les agriculteurs d'Okayama cultivent la vigne depuis l'ère Meiji, et ils ont perfectionné leurs compétences pendant plus de 100 ans. Ils produisent des variétés rouges, vertes, violettes et même noires, toutes avec des saveurs et des textures différentes, y compris la variété de muscat d'Alexandrie. Cette dernière détient une part de marché de 90 …

    food-craft
  • Pêches blanches d'Okayama

    Les pêches blanches d'Okayama sont cultivées avec amour : les agriculteurs recouvrent chaque pêche d'un sac tant qu'elles sont sur l'arbre, pour assurer une peau douce et faciliter leur mûrissement. Les pêches sont très sucrées et exceptionnellement douces.

    food-craft
  • Les huîtres d'Okayama

    Les huîtres de la mer intérieure de Seto présentent une délicieuse viande blanche et une texture crémeuse. Vous pouvez les déguster crues ou grillées, mais la façon la plus populaire de les manger localement est l'okonomiyaki, une savoureuse crêpe d'huîtres.

    food-craft
  • Les sculptures de lions-chiens de Kibitsu

    Un chien assis, un chien debout et un oiseau, tous façonnés à la main à l'argile, ne mesurant pas plus de 3 centimètres de haut. Ce sont les komainu de Kibitsu, des amulettes servant à se protéger contre le vol, le feu et l'étouffement avec la nourriture. Ces amulettes ne sont produites qu'à Okayama où elles sont vendues au sanctuaire de Kibitsu.

    food-craft
  • Vannerie de bambou de Katsuyama

    Le bambou est une ressource multifonction au Japon depuis des temps immémoriaux. Cette plante écologique, robuste et renouvelable est utilisée pour faire le take zaiku de Katsuyama, des paniers de bambou vert non traité.

    food-craft
  • Céramique de Bizen

    Produit dans l'un des six anciens centres de poterie du Japon, le yaki Bizen existe depuis le Ve siècle. Les techniques de cuisson lente et les cendres naturelles confèrent à ce grès sa durabilité et ses motifs abstraits. Il n'y a pas deux pièces qui soient identiques.

    food-craft

Points forts saisonniers

  • Printemps

    Les visiteurs affluent pour voir les cerisiers en fleurs sur la route de Sakura, le long de la rivière Asahi à Okayama. Le parc Takebenomori, au nord de la ville, prend des couleurs vives au printemps.

    kibiji
  • Été

    Les nuits d'été flamboient de feux d'artifice alors que les habitants se dirigent vers le festival Momotaro d'Okayama pour manger dans la rue et danser. C'est la saison du raisin et des pêches, et de nombreux vergers proposent de venir cueillir des fruits.

    Okayama Castle
  • Automne

    Les feuilles changeantes s'illuminent de rouge et d'or autour de la ville. Les soirées fraîches sont idéales pour se promener dans Korakuen, car les érables y sont illuminés pour une expérience magique.

    korakuen garden
  • Hiver

    Réchauffez-vous grâce à un bain au yuzu à Yubara Onsen ou participez au festival de l'homme nu au temple Saidaiji. Les jardins peuvent se revêtir d'une pittoresque couche de neige.

    shurakuen garden

Photos des visiteurs

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Explorer les préfectures voisines