Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Tips for Budget Travels

FAQ

Brochures sur le Japon

Q : Comment obtenir des brochures touristiques ?

Vous avez vite besoin de nos brochures ? Ou vous avez envie de faire un petit geste pour la planète ? Nos brochures sont téléchargeables !
https://www.jnto.go.jp/eng/pdf/
Vous pouvez aussi les récupérer au comptoir de l’Office National du Tourisme, les brochures sont en libre-service jusqu’à 17h30.

Vous préférez les recevoir par courrier ?
Vous pouvez les commander via le formulaire suivant (dans la limite de 5 brochures, notre stock étant limité).
Formulaire de demande de brochures

Visiter le Japon

Q : Certains vaccins sont-ils obligatoires pour visiter le Japon ?

Aucun vaccin n'est requis pour les visiteurs étrangers qui se rendent au Japon.
Vous pouvez cependant vous reporter au site de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) :
http://whqlibdoc.who.int/publications/2005/9241580364_country_list.pdf

Q : Ai-je besoin d'un visa ?

Le Japon possède actuellement des accords avec 68 pays permettant à leurs ressortissants d'entrer au Japon sans visa. Les ressortissants de tous les autres pays auront besoin d'un visa.
Pour en savoir plus : https://www.tourisme-japon.fr/organisez-votre-voyage/avant-de-partir/passeport-et-visas

Q : Qu’est ce que je peux importer au Japon ?

Veuillez consulter le site de l’Ambassade du Japon en France :
http://www.fr.emb-japan.go.jp/consulaire/douanes.html

Q : Je suis sous traitement. Puis-je apporter mon médicament au Japon ?

Veuillez consulter le site de l’Ambassade du Japon en France : http://www.fr.emb-japan.go.jp/consulaire/sante.html

Q : Que puis-je faire passer à la douane ?

Les bagages ou autres objets que vous transportez et qui sont considérés comme destinés à un usage personnel, dans la limite autorisée par la réglementation douanière en vigueur. Pour plus d'informations sur la réglementation douanière, consultez la page Office national du tourisme japonais : douanes 

Q : Le Japon est-il un pays cher ?

Le Japon est un pays abordable, même pour les voyageurs à petit budget. Il existe une grande variété d'hébergements bon marché, de cartes de transport et de remises sur les visites touristiques permettant de Office national du tourisme japonais : voyager avec un petit budget . En réalité, Tokyo et les autres grandes villes japonaises ne sont pas plus chères que les autres métropoles du monde. La grande variété de magasins, de restaurants et de services disponibles vous permet de voyager de façon relativement économique, du moment que vous faites les bons choix. Les magasins à 100 yens et les nombreuses boutiques populaires vous permettent d'acheter des produits de base et cadeaux à des prix extrêmement raisonnables, et certains restaurants servent des repas à moins de 1000 yens. Si vous réservez à l'avance, l'hébergement au Japon peut être relativement bon marché. Il existe plein de chaînes hôtelières et de ryokan pas chers, en particulier dans les grandes villes et les régions touristiques. Découvrez l'Office national du tourisme japonais : hébergement qui vous convient.

Q : Est-il difficile de voyager au Japon sans parler japonais ?

Voyager dans un pays dont vous ne connaissez pas la langue peut être à la fois difficile et enrichissant. Même si vous ne connaissez pas un mot de japonais, vous ne devriez rencontrer aucune difficulté lors de votre visite. Il est généralement facile de se faire comprendre en anglais dans tout le pays, en particulier dans les grandes villes et dans les lieux touristiques. Ajoutez à cela un peu de gestes et de langage corporel, et tout devrait se dérouler à merveille. Les annonces dans les transports publics sont souvent faites en japonais et en anglais, et les panneaux d'indication proposent généralement des transcriptions en alphabet latin ou des explications en anglais. Des services touristiques exhaustifs viennent en aide aux étrangers visitant le Japon.
Vous pouvez télécharger notre manuel de conversation qui comprend des phrases types ainsi qu’un lexique :
https://www.jnto.go.jp/eng/pdf/arrange/travel/touristhandbook/fra.pdf

Q : Quelle est la haute saison touristique ?

Au Japon, la différence entre haute saison et basse saison est énorme. Si vous êtes flexible, essayez d'éviter ces périodes pendant lesquelles les prix flambent et où transports et hôtels affichent généralement complets. La période autour du Nouvel An : du 27 décembre au 4 janvier, plus le week-end précédent et le week-end suivant. La Golden Week : du 29 avril au 5 mai, plus le week-end précédent et le week-end suivant. La semaine de vacances d'Obon en été : la semaine autour du 15 août.

Q : Y-a-t-il des solutions pour voyager pas cher ?

Certaines régions proposent la « welcome card », une petite brochure avec des coupons de réductions :
https://www.jnto.go.jp/eng/basic-info/for-budget-travelers/welcome-cards.html
Des sites peuvent se visiter gratuitement, pour retrouver la liste : Japan for Free (pdf à télécharger)
https://www.jnto.go.jp/eng/location/rtg/pdf/pg-813.pdf

Q : Comment faire pour trouver un guide ?

Il faut contacter la Japan Guide Association directement et vérifier les disponibilités : http://www.jga21c.or.jp/index_e.html
Les guides francophones étant peu nombreux, il est conseillé de réserver assez tôt.
Par ailleurs, l’Office National du Tourisme Japonais soutient un programme permettant aux visiteurs étrangers de bénéficier des services de 50 000 guides volontaires. Etudiants, retraités, femmes au foyer… ils vous proposent leur service gratuitement, pour le plaisir. Deux types de prestation sont envisageables : tours organisés ou accompagnement aux excursions demandées par le visiteur. Pour les contacter, consulter le club de SGG (Systematized Goodwill Guide) du quartier, ville ou région concernée :
https://japan-magazine.jnto.go.jp/en/1211_sgg.html
Ce service est effectivement gratuit mais pour que le guide n’ait pas de frais, la prise en charge de ses déplacements, entrées ou autres vous incombe. Il est bien sûr possible de leur offrir un petit cadeau de remerciement si vous le souhaitez.

Q : Qu’est-ce que le service d’envoi de bagages (« takkyubin ») ?

Depuis l’aéroport, la gare ou votre hôtel, il est possible de vous faire expédier vos bagages ou vos achats d’un endroit à un autre. Le bagage est réceptionné le soir même ou le lendemain, selon la distance. Simple, sûr et surtout bon marché (à partir de 10 euros pour un envoi depuis Tokyo à Kyoto), ce service vous permet de voyager en toute légèreté.
https://www.jnto.go.jp/hands-free-travel/

Q : Des applications pratiques à télécharger ?

Pour retrouver articles, informations utiles avant le départ ou même pendant le voyage sur notre application « Japan Official Travel App » : https://www.jnto.go.jp/smartapp/eng/Disponible sur App Store et Google Play.
Pour rechercher vos trajets, itinéraires de voyages :
Hyperdia http://www.hyperdia.com/en/product/android/ (pour Android seulement)
Navitime https://itunes.apple.com/us/app/navitime-for-japan-travel-transit-wi-fi-search/id686373726?mt=8
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.navitime.inbound.walk&hl=en
Pour trouver des restaurants : https://triplelights.com/blog/gurunavigurugastronomic-n-223

Transport

Q : Comment puis-je arriver au centre de Tokyo depuis l'aéroport de Narita ?

Les voyageurs peuvent se rendre au centre de Tokyo de différentes façons. Les trains JR Narita Express, les Limousine Bus et les trains Keisei Dentetsu Railway vous conduisent tous au cœur de la ville. Le Narita Express est l'une des options les plus rapides, avec un trajet d'environ une heure jusqu'à la gare de Tokyo. Le tarif est d'environ 3000 yens, et vous pouvez utiliser le JR Pass. Les Limousine Bus opèrent également de nombreuses lignes directes à destination des principales gares et hôtels. La durée des trajets varie entre 1 h et 1 h 30, en fonction de la circulation et de votre destination finale. Le tarif des Limousine Bus est d'environ 3000 yens. Le Keisei Dentetsu Limited Express, également connu sous le nom de Sky Liner, effectue la navette entre l'aéroport de Narita et Ueno, au centre-ville de Tokyo, en une heure environ. Le tarif est d'environ 2000 yens. Il existe également d'autres trains express qui peuvent vous déposer en ville.

Q : Comment se rendre de l'aéroport de Haneda à l'aéroport de Narita ?

Les Limousine Bus et les trains Airport Limited Express sont la meilleure solution pour ce trajet. Environ trois bus par heure relient les deux aéroports, sauf tôt le matin et en soirée. Le trajet dure environ 1 h 20. Il y a également deux trains Keisei Dentetsu Railway Airport Rapid Express par heure, qui vous y conduiront en 1 h 50 environ.

Q : Comment arriver au centre d'Osaka depuis l'aéroport international du Kansai ?

Le train JR Limited Express Haruka, le train Nankai Dentetsu Railways RAPIT Limited Express et le Limousine Bus sont vos meilleures options de transport pour arriver au centre d'Osaka. Le train Haruka vous déposera à la gare JR de Shin-Osaka, au centre d'Osaka, en seulement 45 minutes. Vous pouvez utiliser le JR Pass pour ce trajet. Le train RAPIT met environ 30 minutes jusqu'à la gare de Namba, le quartier le plus animé d'Osaka. Le trajet en train express dure environ 40 minutes. Le Limousine Bus dessert les gares et les hôtels principaux. Le trajet dure une heure en moyenne mais cela peut varier en fonction de la circulation.

Q : Est-il vrai que le train est le moyen de transport le plus pratique au Japon ?

Il existe un réseau ferré très dense sur tout le territoire. La Japan Railways (JR), incluant les lignes de shinkansen, relie toutes les grandes villes, et des compagnies de chemins de fer privées opèrent dans chaque région. Les grandes villes regorgent d'options de transport en métro ou en monorail. Le Japan Railways Group : JR Pass est un moyen pratique et pas cher pour voyager de façon illimitée sur les lignes JR de tout le Japon, y compris par train à grande vitesse (à l'exception du Nozomi).

Q : Qu’est-ce que le Japan Rail Pass et où se le procurer ?

Ce pass est réservé aux touristes étrangers. Valable sur tout le réseau JR y compris le super express Shinkansen Tokyo-Kyoto-Osaka (à l’exception du super express Nozomi), il est pratique pour les voyageurs qui prévoient de se déplacer en train au sein du Japon.
Pour en savoir plus sur les tarifs et les agences qui le vendent en France, consulter la page suivante (colonne de droite « Informations complémentaires ») : https://www.tourisme-japon.fr/organisez-votre-voyage/transports/transports-ferroviaires

Q : Puis-je acheter un billet ou réserver un train JR à l'avance ?

Vous pouvez acheter des billets et effectuer des réservations depuis l'étranger. La JR East Japan Railway Company : réservations de train JR-East , le dense réseau ferroviaire reliant Tokyo aux préfectures environnantes, possède un site de réservation pour le Narita Express (le train express reliant l'aéroport international de Narita à la ville de Tokyo), le Tohoku/Nagano et d'autres lignes de trains à grande vitesse.

Q : Est-il rentable d’acheter le JR Pass pour mon itinéraire ?

Cela dépend de votre programme (nombre de jours et villes visitées). Nous vous conseillons d’effectuer une simulation avec les sites ci-dessous :
・Hyperdia http://www.hyperdia.com/en/
・Navitime https://jp-travel.navitime.com/en/transit/
Sachez que le JR Pass n’est pas valable sur les lignes de métros et de bus à Tokyo et à Kyoto.

Q : Existe-t-il au Japon des cartes de train à utilisation illimitée ?

Comme mentionné ci-dessus, il existe différentes cartes de train à utilisation illimitée, et principalement celle du Japan Railways Group : le JR Pass , qui couvre la majeure partie du pays. Avec cette carte, vous pouvez emprunter les lignes JR autant que vous le souhaitez, même en shinkansen (à l'exception du train Nozomi). Pour obtenir un JR Pass, il faut d'abord acheter un bon d'échange. Ce dernier peut être acheté depuis l'étranger, dans des agences comme JTB International, Nippon Travel Agency Co. Ltd., Kinki Nippon Tourist Co. Ltd. et Tokyu Tourist Corporation, ainsi qu'auprès des agences de voyages qui leurs sont affiliées. Les bons d'échange sont également en vente dans les agences de JAL à l'étranger. La JR East Japan Railway Company : Seishun 18< propose également des tarifs réduits à ceux qui sont disposés à emprunter les lignes JR de la région.

Il existe de nombreux pass régionaux, ne couvrant qu’une partie du Japon. Ces pass peuvent être pratiques pour les touristes qui n’ont pas besoin du pass national ou, au contraire, pour ceux qui ont besoin de le compléter. Contrairement au JR Pass, la plupart de ces pass régionaux peuvent aussi s’acheter sur le territoire japonais.
Retrouvez toute la liste ici : https://www.tourisme-japon.fr/organisez-votre-voyage/transports/transports-ferroviaires
Il existe également des pass combinés avec des trains/bus acheminant jusqu’à l’aéroport ou même des pass touristiques pour des sites bien déterminés.
Par exemple :
Hakone Free Pass https://www.odakyu.jp/english/passes/hakone/
Wakayama Kumano Pass https://en.visitwakayama.jp/kumanopass/
Takayama Hokuriku Area Tourist Pass http://touristpass.jp/en/
et bien d’autres encore…

Q : Existe-t-il des cartes prépayées pour se déplacer dans Tokyo ?

Les principales cartes prépayées utilisées au Japon sont les cartes Pasmo et Suica. Il existe également d'autres cartes locales. Quand vous achetez l'une de ces cartes rechargeables, vous devez payer une caution remboursable de 500 yens. Vous pouvez les recharger autant que vous le souhaitez, pour voyager facilement en train, en bus et même à bord de certains bateaux. N'oubliez pas de la rendre pour récupérer votre caution (à moins que vous ne souhaitiez la garder en souvenir) !

Q : Y a-t-il un équivalent du pass navigo ?

Il existe un système de cartes rechargeables qui ressemble plutôt à la Metro Card de New York. Ces cartes portent un nom différent selon les régions (SUICA ou PASMO à Tokyo, ICOCA à Osaka et Kyoto, TOIKA pour Nagoya et les alentours) mais elles sont compatibles avec toutes les lignes JR et peuvent également fonctionner sur les lignes régionales ainsi que le métro pour certaines. Elles s’achètent facilement, au guichet ou au distributeur automatique.
A savoir :
-Ces cartes ne vous permettent pas d’économiser, le montant débité étant le prix exact du trajet mais il vous permet d’éviter de passer du temps à rechercher combien vous devez payer pour votre ticket.
-Les transports sont gratuits pour les enfants de moins de 6 ans. Au-delà, il est également possible de se procurer une carte rechargeable mais elle n’est en vente qu’au guichet et n’est délivrée que sur justificatif.

Q : Comment vérifier les horaires de ferry ?

Nous vous recommandons de vous adresser aux offices de tourisme des villes ou régions concernées, une fois au Japon, mais vous pouvez également en retrouver quelques-uns sur le site ci-dessous : https://www.vivrelejapon.com/a-savoir/voyager-au-japon/se-deplacer-en-bateau-ferry-au-japon

Q : Combien de temps faut-il pour arriver à Kyoto ou à Osaka depuis Tokyo en train ?

Si vous prenez le train à grande vitesse Hikari, il faut compter environ 2 h 30 pour Kyoto et 3 h pour Osaka. Si vous êtes pressé, le Nozomi Shinkansen met 15 minutes de moins pour arriver à Kyoto et 30 minutes de moins pour arriver à Osaka, mais vous ne pouvez pas utiliser votre JR Pass sur ce train.

Q : Ai-je besoin d'un permis international pour conduire au Japon ?

Si vous souhaitez conduire au Japon, vous devez suivre les règles établies par la Fédération automobile japonaise : faire traduire un permis de conduire étranger en japonais . Familiarisez-vous avec les conditions requises avant d'arriver au Japon. Certaines conditions fondamentales sont : 1) Obtenir un permis de conduire japonais. 2) Obtenir un permis de conduire international. Vous devrez en faire la demande avant votre voyage au Japon. 3) Les permis de conduire émis en France, en Suisse, en Allemagne, en Belgique, en Slovénie, à Monaco ou à Taïwan doivent être accompagnés d'une traduction officielle.

Q : Peut-on conduire et louer une voiture au Japon ?

Les touristes français et belges peuvent conduire et louer une voiture avec leur simple permis de conduire national accompagné de sa traduction certifiée en japonais (sauf les véhicules de transport en commun et les autobus). L’ambassade du Japon ne traitant plus les demandes de traduction, il convient de s’adresser à la Japan Automobile Federation (http://www.jaf.or.jp/e/translation/with.htm) pour l’obtenir.
Pour en savoir plus, veuillez consulter la page « Se déplacer en voiture et en bus » : https://www.tourisme-japon.fr/organisez-votre-voyage/transports/voitures-et-bus Sachez que les voitures sont généralement équipées d’un GPS en anglais, vous pouvez donc voyager en toute tranquilité.

Q : Peut-on voyager en bus ?

Oui, vous pouvez retrouver la liste des compagnies de bus sur la page suivante : https://www.tourisme-japon.fr/organisez-votre-voyage/transports/voitures-et-bus (voir bas de page)

Q : Peut-on louer des vélos au Japon ?

Le Japon est un pays tout à fait propice au vélo.
On peut facilement louer et circuler en vélo, à Tokyo ou à Kyoto et bien d’autres villes encore. Les magasins de location se trouvent souvent non loin de la gare centrale. Autrement, nous vous conseillons de vous adresser à l’office de tourisme sur place.
Pour les grands amateurs, voici quelques pistes à essayer :
・Shimanami Kaido
http://fr.visithiroshima.net/things_to_do/sports_and_activities/cycling/setouchi_shimanami_cycling_course.html
・Satoyama Experience
https://satoyama-experience.com/cycling/

Hébergement

Q : Quels sont les types d'hébergement disponibles au Japon ?

Le Japon propose une grande variété d'hébergement pour tous les goûts et tous les budgets. Les hôtels de luxe et les hôtels d'affaires disposent d'hébergements de style occidental. Si vous préférez un hébergement typiquement japonais, optez pour un ryokan (auberge de style japonais) ou un minshuku (maison d'hôtes familiale proposant le gîte et le couvert). Pour les voyageurs à petit budget, essayez les auberges de jeunesse et les établissements membres du Japanese Inn Group.

Q : Comment réserver un hôtel ?

Demandez à votre agent de voyage d'organiser votre hébergement ou contactez directement l'hôtel qui vous intéresse. Beaucoup d'hôtels ont désormais leur propre site Internet, où vous pouvez réserver en ligne.

Il existe plusieurs portails pour un choix large et varié.
Vous pouvez les retrouver sur notre page « Rechercher et réserver » :
https://www.tourisme-japon.fr/organisez-votre-voyage/hebergement/rechercher-reserver

Q : Comment trouver un hébergement à un prix raisonnable ?

La section office national du tourisme japonais : rechercher un hôtel ou un ryokan propose un large choix d'hébergements pour tous les budgets.

Q : Comment se passent les séjours en ryokan ?

Pour tout connaître sur les séjours en ryokan, veuillez consulter le guide publié par la Japan Ryokan & Hotel Association, très complet et facile à lire !
Japan Ryokan & Hotel Association http://www.ryokan.or.jp/lang/fr/#lead

Q : Qu'en est-il du tatouage pour les onsen ?

Les tatouages sont aujourd’hui encore interdits dans la plupart des établissements, mais certains peuvent accepter lorsque les tatouages sont discrets. Un autocollant pour les cacher peut s’acheter sur place.
Il n’existe pas de liste des établissements qui acceptent les personnes tatouées, nous vous conseillons donc de vous renseigner au moment de la réservation. Il existe cependant la solution des bains privatisables ou chambres avec bains si le ryokan les propose.

Q : L’hébergement chez l’habitant existe-t-il ?

Oui, il est possible de rechercher et réserver sur le site ci-dessous :
・Stay Japan https://en.stayjapan.com/

Q : Et les locations d’appartement ?

Voici plusieurs solutions :
Vivre le Japon https://www.vivrelejapon.com/louer-une-maison-au-japon
Apartments-hotels Tokyu Stay http://www.tokyustay.co.jp/e/
Tokyo Apartments http://www.tokyoapartments.jp/
Tokyo Apartment http://www.tokyoapartment.com/en/forsale/listing

Q : Peut-on faire du camping ?

Oui, il existe près de 3 000 sites de camping au Japon, en voici quelques-uns : https://www.tourisme-japon.fr/a-voir-a-faire/sports-et-plein-air/camping Néanmoins, beaucoup d’entre eux n’ont pas l’habitude de la clientèle étrangère et peuvent être difficiles à contacter.

Lieux à visiter

Q : Quelle est la meilleure période pour visiter le Japon ?

La majeure partie du Japon se situe en zone tempérée mais l’archipel connaît des climats très variés. Les quatre saisons ont chacune un charme propre (le printemps pour le renouveau de la nature, l’été pour les festivals, l’automne pour les érables et un hiver plutôt doux et ensoleillé), le Japon peut se visiter à peu près à n’importe quel moment de l’année. Cependant, en période de haute saison touristique, le voyage doit se préparer suffisamment à l’avance.
Quelles sont ces périodes de haute saison touristique ?
le printemps pendant la floraison des cerisiers de fin mars à début avril
la golden week (du 29 avril à la première semaine de mai), avec plusieurs jours fériés qui se suivent, est une semaine de vacances pour les Japonais.
le obon, la Toussaint japonaise (la semaine du 15 août)
l’automne, où les touristes sont de plus en plus nombreux à vouloir admirer les érables
les vacances de fin d’année/nouvel an, du 28 décembre au 3 janvier inclus, où beaucoup de japonais sont en congés
A savoir :
◆ Les cerisiers :
Les meilleurs spots pour les admirer http://www.jnto.go.jp/eng/location/interests/cherry.html
Les prévisions https://www.jnto.go.jp/sakura/eng/index.php
◆ Festivals et manifestations https://www.tourisme-japon.fr/decouvrez-le-japon/festivals-et-manifestations/janvier
◆Climat https://www.tourisme-japon.fr/organisez-votre-voyage/avant-de-partir/climat
◆La météo en temps réel https://www.jnto.go.jp/weather/eng/index.php

Q : Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui visitent le Japon pour la première fois ?

Tokyo et les villes voisines de Nikko et de Hakone sont souvent les premiers endroits visités par les touristes. Les villes historiques de Kyoto et Nara sont également des destinations fréquentes. Cependant, le pays a bien davantage à offrir. Explorez ce site Internet pour découvrir les trésors régionaux du pays tout entier, avec les points d'intérêts, les événements et les activités qu'ils proposent.

Q : Tout le Japon est-il aussi urbanisé que Tokyo ? Ou offre-t-il des paysages naturels à explorer ?

Tokyo est une grande métropole dont la population s'élève à plus de 12 millions d'habitants. C'est là que se concentrent les agences gouvernementales, les sièges sociaux des entreprises et les industries, influençant l'économie du reste du Japon et du monde. Avec autant de bureaux et de commerces, vous pourriez avoir l'impression que la beauté naturelle de Tokyo a complètement disparu, mais la ville offre beaucoup de parcs et d'espaces verts, comme le parc Hibiya, le jardin extérieur du palais impérial et le jardin extérieur du sanctuaire de Meiji, où vous pourrez admirer une nature luxuriante. Dans la mesure où un septième du Japon est recouvert par des montagnes riches en rivières, ravins et lacs, vous trouverez des paysages magnifiques non loin des grandes villes. Les monts Shirakami-Sanchi dans les préfectures d'Aomori et d'Akita, et Yakushima, dans la préfecture de Kagoshima, sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le pays compte également 28 parcs nationaux où la nature est protégée. De plus, dans la mesure où le Japon est un état insulaire, vous pourrez admirer ses côtes pittoresques un peu partout. Par exemple, l'île subtropicale d'Okinawa, bordée par un océan offrant des récifs coralliens et des plages spectaculaires, est une destination prisée au niveau international, avec des complexes touristiques haut de gamme.

Q : Où puis-je assister à un tournoi de sumo ? Comment puis-je acheter des billets ?

Découvrez le calendrier des combats et où ceux-ci se déroulent, et comment acheter des billets pour assister aux grands tournois de sumo depuis la page d'accueil du site Nihon Sumo Kyokai : page d'accueil officielle des grands tournois de sumo .

Q : J'ai entendu dire qu'il me faut une autorisation pour visiter la villa impériale de Katsura-rikyu. Comment puis-je obtenir cette autorisation ?

Découvrez la marche à suivre pour visiter la villa impériale de Katsuru-rikyu ici Office national du tourisme japonais : villa impériale de Katsura .

Q : Quels sont les tours-operators qui sont spécialisés sur le Japon ?

Voici la liste des tours-operators qui programment des circuits au Japon. Ils font aussi bien les voyages individuels qu’en groupe : https://www.tourisme-japon.fr/organisez-votre-voyage/guides-et-voyagistes/voyagistes

Argent et moyens de retrait / paiement au Japon

Q : Les cartes de crédit sont-elles acceptées partout ? Conseillez-vous de prendre plutôt des chèques de voyage, du liquide ou des cartes de crédit ?

Même si la plupart des magasins et des restaurants acceptent les cartes Visa, MasterCard et American Express, les transactions en liquide restent très importantes dans la culture japonaise. Les petites boutiques et les ryokan situés dans les régions reculées n'acceptent parfois que les paiements en liquide et en yens. Le Japon compte plus de 26 000 DAB situés dans des bureaux de poste, signalés par une vignette. Les cartes Cirrus, Plus, Maestro et Visa Electron sont acceptées, de même que les cartes de crédit Visa, MasterCard, American Express et Diners Club. Le taux de criminalité au Japon est l'un des plus bas au monde, alors avoir du liquide sur soi n'est pas vraiment un problème. Les chèques de voyage sont également une option, mais il est préférable qu'ils soient en yens japonais ou en dollars américains. Les chèques de voyage pourraient n'être acceptés que par les grands hôtels et les banques.

Q : Où peut-on trouver des distributeurs automatiques de billets ?

Il est possible de trouver des distributeurs ATM acceptant les cartes internationales dans les postes japonaises, les konbini (superettes ouvertes 24h/24h) 7-eleven, dans certaines banques ainsi que dans les aéroports et certains grands magasins.

Q : Faut-il partir avec des yens sur soi ?

Il est conseillé de partir avec des liquidités suffisantes pour assurer les premiers jours. Il y a en effet suffisamment de distributeurs pour se réapprovisionner sur place. Cependant, le Japon étant un pays très sûr, de nombreuses personnes partent avec suffisamment de liquidités pour assurer une grande partie si ce n’est l’ensemble des frais de leur voyage. Il est d’ailleurs souvent considéré que le change est plus intéressant avant le départ.

Utilisation du portable et internet

Q : Le portable français fonctionne-t-il au Japon ?

Aujourd’hui, beaucoup d’opérateurs ont des accords d’itinérance avec le Japon et certains proposent même des forfaits pour l’étranger pour la durée des vacances. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre opérateur.

Avant de partir au Japon, demandez à votre prestataire de services si votre téléphone est compatible. Notez également qu'au Japon, vous pouvez louer un téléphone, acheter une carte SIM ou utiliser le Wi-Fi (coûts et plans tarifaires variés). Vous trouverez des stands proposant ces services dans la plupart des grands aéroports. Renseignez-vous pour déterminer la solution la mieux adaptée à vos besoins.

Q : Louer un portable ou une carte SIM, est-ce possible ?

Il est possible de louer un téléphone japonais ou bien une carte SIM, si votre appareil est désimlocké, pour pouvoir passer des appels et avoir accès avec votre portable au Japon. Les comptoirs de location sont généralement disponibles à l’aéroport.

Q : Qu’est-ce que le pocket WiFi ?

C’est un petit boîtier qui vous donne un accès illimité à internet (n’importe où, n’importe quand !) et l’avantage est que plusieurs appareils peuvent se connecter. La location peut se faire facilement à l’aéroport (le renvoi du matériel se fait à l’aéroport au moment du retour, ou bien par voie postale avec une enveloppe pré-remplie et prépayée).
L’agence de voyage Vivre le Japon, en France, propose aussi ces 2 services : https://www.vivrelejapon.com/rester-connecte-au-japon

Q : Y-a-t-il d’autres solutions que le pocket WiFi ?

On peut accéder à des réseaux ouverts et gratuits (dans les gares, centres commerciaux, etc…). L’application Japan Connected Free Wifi permet de les repérer (disponible sur Android et App Store).
Vous pouvez également acheter une carte SIM pour une utilisation modérée.
Pour repérer les enseignes qui les vendent, consulter le site suivant :
https://t.iijmio.jp/en/
Attention, cette carte ne vous permet pas de téléphoner mais d’avoir accès au réseau internet seulement.

Accessibilité

Q : Où puis-je trouver des informations sur l’accessibilité ?

Rendez-vous sur le site « Japan Tourism Accessible Center », entièrement dédié à l’accessibilité sur l’ensemble du Japon. Vous trouverez des renseignements sur les hôtels avec chambres adaptées, les stations de métro avec escalator ou ascenseur ou encore les restaurants, temples, musées avec facilité, etc… Un site extrêmement utile et complet !
http://www.japan-accessible.com/

Informations générales

Q : J'ai entendu dire que beaucoup de Japonais portent toujours des kimonos au quotidien. Est-ce vraiment le cas ?

Jusqu'à il y a environ 130 ans, la plupart des femmes et des hommes portaient des kimonos au quotidien. Cependant, à cette époque, les vêtements occidentaux ont commencé à gagner en popularité auprès des Japonais. En 1925, les vêtements occidentaux étaient déjà portés couramment par beaucoup de citoyens nippons. Les costumes d'affaires étaient la norme pour les travailleurs masculins, et les femmes actives commencèrent aussi à porter des vêtements de style occidental au bureau. Certaines personnes s'habillaient à l'occidentale même à la maison. De nos jours, la plupart des Japonais portent des kimonos pour les cérémonies (mariages, par exemple) ou pour d'autres occasions spéciales. Les costumes d'affaires sont généralement portés comme tenues de ville, mais les vêtements décontractés occidentaux tels que les tee-shirts, polos, pulls et jeans sont également populaires.

Q : Les japonais mangent-ils régulièrement des sushis ?

Il est vrai que les sushis sont une spécialité répandue au Japon (en particulier dans l'ouest du pays), et que beaucoup de Japonais les apprécient. Mais ils n'en mangent pas tous les jours. Les sushis ne sont pas courants dans l'alimentation quotidienne japonaise. Au quotidien, beaucoup de Japonais consomment des plats à base de poisson et de légumes, mais ils mangent aussi régulièrement des spaghettis, hamburgers et steaks comme les Occidentaux. Au Japon, vous trouverez beaucoup de fast-foods, et, dans les grandes villes comme Tokyo, des restaurants servant des spécialités internationales. On peut dire que l'alimentation au Japon est aussi variée, sinon plus, que dans les autres pays du monde.

Q : Les samouraïs existent-ils encore ?

Les samouraïs étaient les membres d'une classe de puissants guerriers experts en arts martiaux qui prenaient part aux affaires militaires. Les samouraïs ont dirigé le pays jusqu'aux années 1870 environ, mais ils n'existent plus dans le Japon d'aujourd'hui. L'origine des samouraïs remonte au milieu de la période de Heian (794-1192), quand de puissants clans de paysans et d'officiers militaires, qui avaient protégé les nobles et leurs résidences, furent reclassés au rang de samouraïs. Peu après, la classe des samouraïs commença à gagner en puissance. En 1192, le premier gouvernement dirigé par des samouraïs fut établi à Kamakura, et la classe des samouraïs dirigea le pays pendant plus de 680 ans, jusqu'à la restauration de Meiji en 1867. Comme le monde a pu le voir à travers la production hollywoodienne Le Dernier samouraï, avec Tom Cruise, les guerriers samouraïs constituent un thème populaire au cinéma et à la télévision.

Q : Que font vraiment les geishas ?

Le métier de geisha consiste à divertir des clients dans une salle avec sol en tatami, à l'intérieur d'un restaurant de style japonais ou d'un établissement similaire. Les geishas pratiquent des arts traditionnels japonais comme la danse, le chant ou la musique et jouent du shamisen, un instrument de musique japonais à trois cordes. L'âge des geishas peut varier de 18 à 80 ans. Les apprenties geishas sont appelées maiko à Kyoto et hangyoku à Tokyo. On estime que le Japon compte actuellement moins de 10 000 geishas. Certaines personnes ont une idée erronée du métier de geisha, car c'est une profession exercée par des femmes pour des clients qui sont généralement des hommes, mais une geisha est une artiste professionnelle divertissant ses hôtes à travers la pratique d'arts traditionnels exclusivement.

Please Confirm Your Location

We use location data to provide you with accurate tourism info