Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

story guide story guide

GUIDE Les michi-no-eki : les aires de repos japonaises Apprenez-en plus sur les nombreuses aires de repos du Japon

Plus que de simples aires de repos

Si vous voyagez sur le grand réseau routier japonais, il est fort probable que vous ayez besoin de vous reposer à un moment ou à un autre. Les michi-no-eki (littéralement « station du chemin ») sont des aires de repos dans lesquelles vous pouvez bien sûr vous reposer, mais aussi en apprendre plus sur la région dans laquelle vous vous trouvez. D'ailleurs, elles font souvent la promotion de leur région en proposant de découvrir de délicieux produits locaux. Ainsi, il ne s'agit pas de simples aires d'autoroute et c'est en ça qu'elles se distinguent certainement de celles dont vous avez l'habitude. Il en existe plus de 1000 au total, dans toutes les préfectures, d'Okinawa à Hokkaido. Si vous prévoyez de prendre le volant au Japon, les michi-no-eki vous deviendront vite indispensables.

 

L'aire de repos d'Ito Marine vous propose un aperçu de la région

 

Qu'est-ce qu'un michi-no-eki ?

Un michi-no-eki est un lieu désigné par le gouvernement pour servir d'aire de repos dans le but de faciliter les longs voyages sur la route. Les premiers ont vu le jour il y a plus de 20 ans. Dans un michi-no-eki, vous avez la possibilité de goûter à la cuisine locale, de déguster des produits frais locaux et de contempler un éventail d'objets issus de l'artisanat local. Leur offre diffère énormément d'une aire à une autre en fonction des régions, ainsi, vous êtes sûr de découvrir des saveurs locales, que ce soit des pommes à Aomori ou des sushis à la truite à Toyama .

 

Hachioji Takiyama Michi-no-Eki

 

Tous les michi-no-eki sont dotés d'un parking gratuit et de toilettes d'une propreté exemplaire, ouverts 24 heures sur 24, 365 jours par an. Ils proposent parfois d'autres services utiles comme des distributeurs automatiques de boissons chaudes et froides, une connexion Wi-Fi gratuite et des douches. Beaucoup vous permettent également de recharger vos appareils électroniques, de retirer de l'argent et de vous occuper des besoins de votre bébé. Enfin, des guides accueillants sont présents sur place pour vous fournir des informations sur les lieux que vous souhaitez visiter dans la région. Ils seront d'ailleurs toujours ravis de vous indiquer le chemin si vous en avez besoin et de vous parler des attractions locales les plus populaires. Les michi-no-eki occupent une place centrale au sein de la communauté locale et accueillent fréquemment des événements et des spectacles. Ils sont tous très différents, alors essayez d'en découvrir un maximum possible !

 

Le michi-no-eki situé à proximité des rochers de Hashiguiiwa permet d'accéder à ce phénomène naturel insolite

 

Des michi-no-eki pas comme les autres

Le michi-no-eki Hachioji Takiyama est le seul de Tokyo et il se trouve dans la partie ouest de la métropole. Il est avant tout réputé pour son marché de produits locaux.

Dans la préfecture de Tochigi, la ville très populaire de Nikko, dont les sanctuaires et temples sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, abrite le michi-no-eki Nikko Kaido Nikoniko Honjin. Cette aire comprend un musée commémoratif de la vie et de l'œuvre du célèbre compositeur Toru Funamura, natif de la région, ainsi que plusieurs magasins et restaurants.

Si vous vous rendez dans la préfecture la plus au nord du Japon, vous aurez l'occasion de participer au Hokkaido Michi-no-Eki Stamp Rally. L'immense île de Hokkaido compte plus de 100 michi-no-eki, chacun doté de son propre tampon à inscrire dans un carnet prévu à cet effet.

 

The Nordic Winds of Michi-no-Eki Tobetsu

 

La ville d'Ito, située sur le paisible littoral de l'est de Shizuoka , abrite un michi-no-eki doté d'un bain thermal apaisant en bord de mer dans lequel on prodigue des soins face à l'océan Pacifique.

Sur la côte de Kushimoto, à Wakayama, il est possible d'observer une formation rocheuse naturelle étonnante, connue sous le nom de Hashiguiiwa qui signifie « pont de piliers de pierre ». Vous pouvez y accéder depuis le michi-no-eki à proximité. Selon la légende, ces rochers auraient été placés là par le vénéré moine bouddhiste Kobo-Daishi.

 

Les michi-no-eki regorgent de produits frais

 

Prenez la route

Faire un road trip au Japon est une très bonne façon de vraiment découvrir le pays, notamment grâce aux michi-no-eki qui permettent d'en apprendre plus sur la préfecture dans laquelle ils se trouvent. Un des avantages du voyage en voiture est que vous ne dépendez pas des horaires des trains ou des bus. Ayant le contrôle de votre itinéraire, vous êtes libre d'avancer à votre rythme. C'est d'autant plus intéressant si vous voyagez en groupe ou avec une grande quantité de bagages. La route romantique du Japon vaut particulièrement le détour. Celle-ci s'étend sur 350 kilomètres d'Ueda, dans la préfecture de Nagano , à Utsunomiya, dans la préfecture de Tochigi , et passe par les somptueux cols de montagne de Gunma. Elle vous fera longer des paysages magnifiques et traverser des reliefs différents. Comme elle n'est pas très connue des touristes étrangers, vous aurez la chance de découvrir une région du Japon encore souvent méconnue. Comptez plusieurs jours pour la parcourir dans son entièreté, le trajet en vaut la peine.

 

Explorer le Japon en voiture est l'un des meilleurs moyens de s'éloigner des itinéraires touristiques

 

La conduite

Conduire au Japon est non seulement agréable, mais cela vous permet également de visiter des régions reculées qui ne sont pas bien reliées au grand réseau de transports en commun du pays. Délaisser l'animation des grandes métropoles vous mettra face à leur contraste saisissant avec les campagnes japonaises, calmes et tranquilles, où le rythme de vie est bien plus détendu. Toutefois, sachez que ces localités moins peuplées ne sont pas forcément dotées de panneaux de signalisation en anglais, alors familiarisez-vous avec les panneaux japonais avant votre départ. Il est très simple de louer une voiture au Japon, mais vous devez d'abord faire traduire votre permis de conduire français par l'administration officielle (Japan Automobile Federation) ou faire appel à une agence de voyages spécialisée. Il existe de nombreuses compagnies de location de voitures, alors effectuez quelques recherches pour trouver celle proposant le meilleur rapport qualité-prix pour ce que vous recherchez. Nippon Rent-A-Car, Hertz et Times Car Rental figurent parmi les plus connues.

 

Ce logo indique les aires de repos michi-no-eki

 

Pour plus d'informations sur les michi-no-eki, rendez-vous sur https://www.michi-no-eki.jp/stations/english

Toutes ces informations sont exactes au moment de leur rédaction, en mars 2019.

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages