Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

sg079 sg079

GUIDE Divertissement et vie nocturne au Japon Les izakaya font partie intégrante de la vie nocturne japonaise

L'industrie du divertissement est telle dans les villes japonaises que la vie nocturne dans le pays est légendaire

La vie nocturne au Japon est légendaire. L'ampleur de l'industrie du divertissement dans les villes est stupéfiante. Des bars à bière artisanale aux bars à whisky haut de gamme, en passant par les bars à thème, le cliché selon lequel il y en a pour tous les goûts est absolument vrai ici. Que vous ayez envie de côtoyer les habitants autour d'une bière dans un petit izakaya ou de danser jusqu'à l'aube dans l'une des immenses discothèques de Tokyo, une quantité de choix impressionnante n'attend que vous. Le Japon mérite sa réputation comme l'un des meilleurs pays au monde pour sortir le soir.

Pour en savoir plus sur les actualités de la vie nocturne japonaise, consultez NOCTIVE , un site internet spécialisé dans le divertissement et les choses à faire le soir au Japon.

 

Manger et boire jusqu'au bout de la nuit fait partie de la culture japonaise

 

Culture de la vie nocturne

Le divertissement de nuit occupe une place importante dans la culture japonaise, c'est pourquoi le pays jouit d'une vie nocturne dynamique et diverse. Boire et manger y vont souvent de pair. Dans les établissements traditionnels de type izakaya, la carte des plats est toute aussi importante que celle des boissons. Ainsi, il est tout à fait commun de commander un repas léger ou un en-cas à partager pour accompagner sa boisson.

De plus, l'alcool joue un rôle important dans la sphère sociale japonaise, notamment dans le cadre du travail et entre amis. Il n'y a pas que le saké (vin de riz japonais). En effet, les alcools forts de qualité comme le gin et le whisky sont également des incontournables au Japon. Plus récemment, une véritable avalanche de bières artisanales a déferlé sur le pays.

Cette culture de l'alcool n'est pas si étonnante au sein d'un pays connu pour ses longues journées de travail et ses pratiques commerciales traditionnelles. Aller boire un verre, ou plusieurs, avec des clients ou des collègues à la fin de la journée de travail est une habitude.

Toutefois, il est bien sûr possible de sortir le soir au Japon et de passer une bonne soirée sans boire de l'alcool. Vous pouvez par exemple chanter au karaoké ou faire du bowling jusque tard dans la nuit. Les manga cafés et les salles d'arcade sont également de bonnes alternatives aux bars.

 

Un izakaya est un bar japonais où l'on peut manger et boire

 

Tout sur les izakaya

Une soirée dans un izakaya est un excellent moyen de vous imprégner de la vie nocturne japonaise. Ces petites tavernes jouissent d'une atmosphère animée et décontractée, pour le plus grand plaisir des groupes d'amis ou de collègues désireux de se détendre et de souffler à la fin de la journée.

Les izakaya font la part belle aux boissons tout comme aux plats. La carte comporte généralement une sélection de petits plats bon marché à partager comme de l'edamame, des yakitori (brochettes de viande grillée), du karaage (poulet frit) ou encore du tofu et du poisson grillé. On vous sert parfois une petite assiette avant que vous ayez passé commande, comprise dans les frais par personne automatiquement facturés par certains établissements.

La carte comprend également une grande sélection de boissons, allant des classiques comme la bière et les spiritueux, aux spécialités japonaises comme le saké (chaud et froid), l'umeshu (vin de prune) et le shochu (un spiritueux distillé). Si vous avez particulièrement soif, de nombreux izakaya proposent des formules à volonté appelées nomihodai. Elles sont généralement valables pour une durée limitée (une à deux heures habituellement) et vous permettent de boire autant de verres que vous le souhaitez parmi les alcools mentionnés dans la partie dédiée du menu.

Les soirs de grande affluence, certains izakaya imposent une limite de temps de deux heures par client afin de libérer des places pour de nouveaux arrivants.

 

Le Japon est le berceau du karaoké

 

Karaoké

Le Japon est connu dans le monde entier pour son karaoké et cette activité demeure très populaire auprès des Japonais de tous âges. Il n'existe pas de meilleur endroit pour vous y essayer.

De nos jours, la plupart des établissements de karaoké se composent de plusieurs salles privées ou « karaoke box ». Chaque salle dispose de son propre système avec grand écran, de micros et d'un pavé tactile sur lequel on peut choisir les chansons, ainsi qu'une table et des fauteuils confortables. La plupart des enseignes proposent une sélection de chansons en anglais.

Pour réserver un box, indiquez à l'accueil de l'établissement le nombre de personnes dans votre groupe et le temps que vous désirez rester. Vous aurez le choix entre une salle fumeur ou non-fumeur. Les tarifs sont assez raisonnables, surtout en heures creuses. Comptez entre 100 et 600 yens par personne pour 30 minutes. Si vous souhaitez pousser la chansonnette pendant quelques heures, optez pour un tarif fixe « temps libre » à volonté.

Vous pouvez commander des boissons et à manger en supplément. Certains établissements mettent même à disposition un bar à boissons non alcoolisées illimité à prix fixe. Ils proposent également des formules boissons à volonté avec alcool pour vos concerts nocturnes.

 

Il existe un nombre infini de choses à faire la nuit

 

Autres activités nocturnes

Les bars et karaokés sont bien loin d'être les seuls établissements ouverts tard le soir au Japon. En effet, certains musées, aquariums et parcs à thème sont ouverts jusqu'à 21 h 00 ou 22 h 00.

Les centres de divertissement sportif sont également ouverts tard, certains sont même ouverts 24h/24. Ces complexes proposent une large gamme d'activités comme le bowling, le tennis de table, le billard, les fléchettes et les jeux d'arcades. C'est l'endroit idéal pour passer une soirée animée. Sinon, si vous préférez passer une soirée calme, vous reposer ou même faire une sieste avant le premier train/métro, des manga cafés sont ouverts 24h/24.

Vous pouvez également faire du shopping de nuit dans de nombreux grands magasins et centres commerciaux. Certains monuments munis d'une terrasse d'observation comme la tour Tokyo Skytree permettent aux visiteurs de venir admirer les lumières de la ville de nuit. Si vous n'êtes pas fan des tours, optez pour une croisière nocturne proposant un dîner avec vue.

Selon la saison, il est possible de profiter de sublimes illuminations installées partout dans le pays. Par exemple, de nombreux parcs et jardins sont illuminés le soir pour admirer les cerisiers en fleurs au printemps et les feuilles rouges et orange à l'automne. Toutefois, c'est en hiver, à la fin de l'année, que vous aurez la chance de voir les plus belles illuminations.

Envie d'une activité nocturne que vous n'oublierez jamais ? Gravissez le mont Fuji . La saison officielle d'ascension s'étend de début juillet à mi-septembre. Gravir la montagne de nuit afin d'arriver au sommet pour admirer le lever du soleil est une expérience inoubliable.

 

Tokyo et Osaka sont les capitales du divertissement

 

Les capitales japonaises de la vie nocturne

Toutes les grandes villes japonaises jouissent d'une vie nocturne animée et diverse, mais Tokyo et Osaka sont de véritables temples du divertissement. Ces deux villes sont les épicentres de la vie nocturne au Japon.

Tokyo se compose de différents quartiers bien distincts promettant chacun une expérience différente en matière de vie nocturne. Ainsi, Shinjuku est l'endroit idéal pour faire la tournée des izakaya, tandis que Roppongi abrite quelques-unes des boîtes de nuit les plus réputées. Rendez-vous à Ginza pour une soirée chic dans un restaurant haut de gamme et des bars huppés, ou allez danser toute la nuit à Shibuya, quartier prisé des jeunes.

Osaka est la deuxième plus grande ville du Japon, célèbre pour son excellente gastronomie, ses habitants amicaux, son atmosphère décontractée et, bien sûr, sa vie nocturne. Faites la tournée des bars du quartier de Dotonbori , allez voir un spectacle d'humour en anglais dans l'un des célèbres comedy clubs de la ville ou rendez-vous à Shinsaibashi pour passer la soirée dans l'une de ses immenses boîtes de nuit.

 

Certains établissements facturent le couvert ou des frais d'entrée

 

Les bonnes façons de boire

Peu importe où vous décidez de passer votre soirée, vous serez confronté(e) à quelques particularités culturelles qu'il vous faudra garder à l'esprit, comme les frais mentionnés ci-dessus. N'hésitez pas à recourir à la magie d'Internet pour dénicher l'endroit idéal pour votre soirée selon vos critères (entrée gratuite, bière artisanale, salle non-fumeur, accessible aux personnes à mobilité réduite…).

Dans la majorité des pubs de style occidental, vous devrez commander et payer au bar, alors que la plupart des izakaya assurent un service à table. Certains mettent d'ailleurs à disposition de leurs clients des buzzers sur toutes les tables pour appeler un serveur. Sinon, la manière la plus polie d'attirer l'attention d'un serveur est de dire bien fort : « sumimasen ! » (« excusez-moi »). La seule autre expression que vous vous devez de connaître est « kanpai ! » pour trinquer.

Lorsque vous désirez régler votre addition, rendez-vous simplement à la caisse. Le Japon est un pays encore très adepte des règlements en liquide, donc les petites enseignes n'acceptent pas toujours les cartes bancaires. Laisser un pourboire ne se fait pas au Japon, alors pas besoin de vous en soucier.

 

De nombreux bars et discothèques sont ouverts jusqu'à l'heure du premier train/métro

 

Rentrer chez soi le soir

Il est tout à fait commun de rester tard dehors au Japon, même si les derniers trains de la plupart des villes circulent entre minuit et 1 h 00, quand la soirée ne fait que commencer pour beaucoup. Ne vous inquiétez pas si vous manquez le dernier train, car de nombreux bars, boîtes de nuit et autres établissements sont ouverts toute la nuit afin que vous puissiez vous amuser jusqu'au départ du premier train le lendemain matin. Vous avez bien sûr toujours l'option de prendre un taxi pour rentrer si vous le préférez.

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages