Utilisez le icônes sur les pages à ajouter aux favoris

Vous préparez un voyage au Japon ?

Partagez vos photos de voyage avec nous en ajoutant à vos photos le hashtag #visitjapanjp

Ma préférence

Temples et sanctuaires Bouddhisme et shintoïsme

« La porte se referme

Dans un grand bruit

Le temple s’endort. »

Ozaki HÔSAI


 

Les sanctuaires shintô et les temples bouddhiques sont des lieux de culte. Comme dans une église, il sied de se découvrir la tête, de retirer ses lunettes de soleil et de se déplacer discrètement.

Après avoir franchi le torii, portique séparant le monde des humains des divinités shintô, marcher sur les côtés pour ne pas prendre le chemin des kami. A une fontaine, vous vous lavez les mains avec une longue louche de bambou, d'abord la gauche puis la droite, et vous vous rincez la bouche avec de l'eau déposée dans votre paume avant de nettoyer l'extrémité de la louche. L’eau qui coule demeure un élément primordial dans le shintô car l’importance est de ne jamais être impur ce qui explique ce rituel. Devant l'autel, jeter une obole dans un grand tronc, faire tinter une cloche, s’incliner et claquer deux fois des mains, se recueillir puis s'incliner une nouvelle fois, sont les convenances coutumières. Ces marques de dévotion se pratiquent également au sein des temples bouddhiques dans lesquels il est d’usage, quand des bâtons d'encens brûlent, d'attirer les volutes des saintes fumées vers soi, car, selon la tradition, elles soignent et réconfortent.  

 

Please Choose Your Language

Browse the JNTO site in one of multiple languages